Wan, la ville du ciel...Din, la ville de la terre... Quel camp choisirez-vous?

Partagez | 
 

 Cyryhal Iharoc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Cyryhal Iharoc   Jeu 12 Mar - 21:19

Nom :
Iharoc.
Petite précision, le c final ne se prononce pas.

Prénom(s) :
Cyryhal Etyhel.
Seconde précision : son premier prénom se prononce comme le mot « serial ». Il vous est vivement déconseiller de rajouter Killer à son prénom… Il est affreusement susceptible sur ce détail et peut devenir un danger public pour tous.
Troisième précision : Etyhel était le prénom de son jumeau, décédé depuis déjà une dizaine d’années. Cyryhal le porte en tant que second prénom depuis lors.

Surnom(s) :
Il en a surement qui circulent… Dans son dos. Il a trop mauvais caractère pour supporter un surnom de face.

Age :
23 ans. Et oui, ca ne l’empêche pas d’être invivable et peu fréquentable.

Territoire :
Wan, mais il n’aime pas le territoire.


Description Physique :
La première chose notable sur cet étrange être est son apparence. Loin d’être un ange, il a pourtant cet aura de fragilité et de besoin de protection qui se dégage de son apparence. Surement du à sa frêle stature et à sa taille assez petite. Il n’est pas grand, son petit mètre soixante ne le dérange pourtant pas outre-mesure. Peu musclé, on lui donnerait beaucoup moins que son âge. Juste celui d’un adolescent en pleine crise.
Mais Cyryhal mélange étrangement noirceur, tristesse et écœurement, ce qui se traduit souvent sur son visage, avec un air de dégoût devant les autres. Bien sur, son apparence vestimentaire s’inspire davantage du noir et des ténèbres que des couleurs plus gais et enjoués. Portant souvent des pantalons, des chemises et des vestes, tous ses vêtements restent pourtant dans la teinte sombre. La seule lueur de couleur n’est autre que sa peau, ses cheveux et ses yeux.

Blanche et laiteuse, le jeune homme camoufle sa peau pourtant sans le moindre regret. Pour masquer ce qui a laissé des traces sur son mental et son physique. Les marques visibles sont rares, ou plus exactement ce sont celles qu’il ne peut cacher. Principalement son œil droit, qu’il cache constamment sous un bandeau, masqué par les mèches blondes délavées de Cyryhal. Il pourrait certes ne pas porter de bandeau, mais la vue d’un œil presque défiguré le dérange et dérange surtout ceux qui le croisent. Les regards emplis de pitié, de dégoût n’ont fait qu’accentué ce besoin de cacher ces horreurs. Les autres marques ne sont plus que pâles cicatrices, parsemées sur son corps, mais plus principalement sur son torse et son dos.

Il fut un temps où ses cheveux étaient blonds éclatants. Mais ce temps est passé depuis longtemps, ne laissant qu’un blond trop pâle comme couleur. Arrivant aux épaules, le jeune adulte les à laisser pousser pour cacher constamment les anciennes blessures se trouvant sur la base de sa nuque. Mais aussi pour masquer son bandeau tout le long, et pas seulement devant son œil. Il lui arrive de mettre des chapeaux, pour mieux le cacher. Ses yeux aussi ont perdu de leur éclat, affichant juste une froideur peu dissimulée. Mais depuis longtemps, il en a caché un, masquant les souvenirs d’horreurs qui y sont liés. Autrefois marrons vifs, ils ont perdu leur éclat, pour paraître pâle et délavés, comme ses cheveux.

Cyryhal n’aime pas les bijoux. Il porte néanmoins un pendentif à la forme étrange. En fait, il s’agit d’un pendentif en deux morceaux que le jeune homme à recoller. Deux ailes dont la séparation se constate aisément à cause du contraste lié à leurs couleurs. Noire et blanche. Noire pour son âme, blanche pour celle de son jumeau.


Description Psychique :
La tâche pourrait paraître anodine, tant qu’on s’arrête à la surface. A l’impression qu’on a lorsque nos pas le rencontre. Une tête à claques… Un agaçant personnage, cynique, blessant, mesquin, égoïste, égocentrique. Il semble incarné tous les défauts possibles et envisageables. Comme si c’était possible, d’être le pire des êtres existants. Asocial complet, Cyryhal n’accepte pas qu’on fouille dans son passé et encore moins qu’on cherche dans son présent. Il aime sa tranquillité et la défend sans remords.

Pourtant, malgré ses abords infernaux, certains au cœur trop grand lui pardonnent. Après tout, il a trop vu la méchanceté des autres pour être une personne gentille, tendre et aimante. Si on se fit au rumeur trainant en ville et ce qui s’est dit à l’époque des faits, il est des plus normal que Cyryhal n’accorde sa confiance à personne. Après tout, se faire trahir par les siens était sans nul doute plus marquant que ce que pouvait penser le quart des gens. Cependant, même ceux qui pardonnent ne peuvent supporter son constant mauvais caractère. Il fuit le contact humain, préférant sa solitude, il n’aime personne et étrangement, il ne s’aime pas non plus.

Contrairement à ce que pensent certaines personnes, Cyryhal à des raisons pour ne pas s’aimer. Qu’importe les paroles des autres, aucune ne saura pénétrer assez profondément son cœur pour qu’il puisse y croire un temps soit peu. Pour lui, il est responsable de la mort de son frère. On aura beau lui dire qu’il s’agissait d’un accident, qu’il n’y pouvait rien, qu’il n’était encore qu’un gamin inconscient de la dangerosité de certains lieux. Mais cela n’empêche pas cette sensation de culpabilité qui le ronge et l’empêche de passer outre ce qu’il lui est arrivé auparavant.
Constamment à douter de ses actes, il n’en montrera pas la moindre preuve. Pour ne pas qu’on s’en serve malgré lui. Son manque de confiance se traduit principalement par ses relations humaines. Domaine où il n’excelle pas, même plutôt le contraire. Plus d’ennemis qu’autre chose, Cyryhal ne cherche l’amitié de personne, ne se considérant pas comme acceptable. De toute manière, personne de sensée n’irait lui proposer son amitié.

Cyryhal n’est pas émotif. Il ne montre aucun sentiment, que ce soit de la joie ou de la tristesse. Il n’a aucune envie qu’on puisse avoir la moindre idée de ce qui peut l’affaiblir et le mettre en danger. Par conséquent, il se camoufle derrière ce masque de froideur et d’insensibilité qui le caractérise. Pourtant, il n’est pas moins humain que les autres et souffre à sa façon. Mais son passé le pousse à la réserve avec autrui, aussi bien sur ses sentiments que ses pensées. Mur de glace pourrait-être son surnom…


Histoire :
Deux corps, une âme…

« Tu n’es plus notre fils… »
« On ne veut plus rien avoir à faire avec toi ! »
« Meurtrier ! »
« Assassin ! »
Des pleurs d’enfant…

Des mots blessants, des mots qui resurgissaient, constamment. Issu de ce passé qui poursuivait constamment Cyryhal. Rouvrant les yeux, le jeune homme alluma la lumière a portée de main. Son cœur battait à tout va dans sa cage thoracique. Une panique le saisissait, comme toujours, quand les souvenirs affluaient en trop grand nombre dans sa tête. Seule la lumière permettait à ses mauvais souvenirs de repartir se cacher jusqu’à la prochaine fois. Frémissant sous l’angoisse naissante de ses souvenirs, le jeune homme trembla encore. Pour une fois son cauchemar évitait la suite de ses souvenirs, et il n’allait pas s’en plaindre. Revoir constamment la mort de son jumeau, le rejet des siens étaient suffisants. Pas la peine qu’il se souvienne du reste.

« Allez, Cyryhal ! Viens ! »

Il connaissait cette voix, enfantine, période encore heureuse. Mais maintenant, ce n’était que noirceur. La voix ne faisait qu’hurler dans ses pires cauchemars, ou le maudissait, l’insultait, le prenait pour un moins que rien, une erreur…

* Si tu savais, Etyhel…*

Son jumeau le pardonnerait-il, s’il savait combien la vie l’avait fait vengé ? S’il avait compris que ce qui s’était passé ce soir là était de sa faute. De la faute d’un gamin qui ignorait toutes les conséquences de ses actes. Mais il avait appris, son innocence s’était envolée en éclats cette nuit-là, ne laissant qu’un enfant détruit. S’il savait, lui pardonnerait-il tout ça ? Toutes ses horreurs qui continuaient à le hanter, comme un macabre spectacle.

« Promis, c’est sans danger ! »

Le savait-il ? Savait-il combien ils s’étaient leurrés ce soir-là ? Que cette promenade n’avait pas été aussi sans danger qu’ils l’avaient pensé ? En même temps, personne n’aurait imaginé cette horreur. Surement pas son innocent cadet. Ni même lui, il pouvait se l’avouer sans rancune. Mais ce n’était pas pour autant qu’il se pardonnerait. Il avait tué son frère. Qu’importe ce que pouvait penser les autres, qu’importe ce qui avait été prouvé à l’époque. Ce sentiment avait fini par être imprégné par les siens. C’était son assassin. Certes, il n’avait pas penser une seconde aux conséquences, et il n’aurait jamais estimé correctement ce qui s’était passé en suite.

Rouvrant rapidement son regard, le jeune Wan soupira faiblement. Il n’avait pas besoin de fermer les yeux pour se souvenir des horreurs qui avaient suivi la mort de son jumeau. C’était si facile de se rappeler de ses pleurs, de ses supplications, de ses cri et de son silence. Il n’avait pas davantage oublié les paroles qu’on avait dit à son encontre. Ses paroles emplies de haine, de colère, de dégoût… Comment des parents pouvaient-ils haïr leur enfant ? Comment avaient-ils pu, froidement le faire souffrir, jusqu’au point qu’il en porte encore des séquelles, devenues indélébiles avec le temps.


Autres :
Cyryhal est insomniaque et a des habitudes alimentaires assez spécifiques… Il n’est pas anorexique, mais il ne mange pas souvent et en petite quantité.
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuko Kokia

Jolis yeux turquoises

avatar


Féminin Origine : Din
Localisation : Din
Occupation : Survivre dans les rues de Din
Opinion politique : Souhaite une égalité entre Wan et Din mais ne s'implique pas dans tout ça
Fiche : Mon histoire
Messages : 392

MessageSujet: Re: Cyryhal Iharoc   Jeu 12 Mar - 21:36

Alors tout d'abord bienvenue parmi nous! J'ai beaucoup aimé ta fiche et j'ai donc le plaisir de te confirmer! Amuse toi bien parmi nous, tu peux donc poster! Wink

_________________
J'ai reçu 4 roses: 3 par Bakura, 2 par Mico, 1 par Kami
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Cyryhal Iharoc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wan~Din :: Le commencement :: Registre de la population :: Registre de décès-