Wan, la ville du ciel...Din, la ville de la terre... Quel camp choisirez-vous?

Partagez | 
 

 Rencontre impromptue dans un lieu improbable [Shawn Myst]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DEM48.82DG

Robot à l'âme d'artiste

avatar


Masculin Origine : Wan
Localisation : Wan
Occupation : Assistant médecin cybernétique, pianiste
Opinion politique : Ne fait pas la différence entre les humains
Fiche : Fiche technique, et quelques menus détails
Messages : 11

MessageSujet: Rencontre impromptue dans un lieu improbable [Shawn Myst]   Sam 21 Sep - 8:28


Les doigts nacrés volaient lentement au dessus du piano, propageant une mélodie dans la salle de l'expresso. Un faux piano, illusoire réplique des anciens, avait été sortie pour l'occasion de cette soirée musique. Il avait l'apparence d'un vieux piano noir de jais, mais son intérieur était purgé de tout tambours ou cordes, juste un espace vide. Le véritable son venait de récepteur sous les touches elles même, et le son était digitalisé à travers toute la salle.
De l'apparence uniquement, tout comme la mélodie.

Index était parvenue à se faire accepter dans l'Expresso, mettant en avant ses capacités de musicien. Depuis, beaucoup de machines étaient capable de produire, presque d'inventer de nouvelles musiques. La majorité d'ailleurs reproduisaient le son de plusieurs instruments à eux seuls.
Mais, comme l'avait suggéré Index, il en allait de même pour l'Expresso. L'inutilité pratique d'un tel bar était flagrante dans un monde où les boissons et nourritures pouvaient venir jusqu'à soit, la raison de la venue des clients était l'ambiance. Et Index, la machine sans visage jouant du piano, ajouterai sans aucun doute à cet ambiance.

Il avait rude et direct, et cela avait fonctionné.
Il était la, le soir venu, à jouer au piano un vieux thème que tous semblaient apprécier. Cependant, lui même n'était pas convaincu. Il suivait scrupuleusement les partitions, mais il n'était pas satisfait du son que cela produisait, il n'y ressentait pas l'entrain que la mélodie était sensé produire. D'un autre coté, ce n'était pas comme s'il pouvait prévoir quand et où ses émotions se feraient sentir, mais il était probable, selon lui, que c'était la musique elle même qui était fautive.
Ses spectateurs, eux, étaient ravis. Pour une raison inconnu d'ailleurs. L'originalité de la chose peut être. Le modèle de serviteur qu'il était avait été programmé à la base pour satisfaire ses maîtres, mais de façon ironique, la notion de satisfaction lui avait toujours échappé. La différence entre l'envie, le désir et le besoin. Des concepts très abstraits en soi, mais qu'un serviteur rencontre au jour le jour, et dont la qualité de son service dépent de la réponse.
Lui, et ses autres modèle éludaient la question en obéissant, mais de nos jours, les machines parvenaient à anticiper les désirs de leurs maîtres. Comment faisaient ils ?
Etaient ils parvenu à inssufler l'alghoritme de la complexité du vivant sur des support de polyplastique pressurisé ?


« DG ! »

Index sursauta, levant ses mains du piano. La voix du patron de l'expresso l'avait tiré d'une pensée. Il regarda autour de lui, il n'y avait presque plus de client.

«Alors c'est ça ces ocillations de tempérament dont tu me parlait ?
-C'est exact maître, un défaut irrémédiable, j'espère que je n'ai pas causé de l'embarras
-Tu a continué à jouer, personne n'a rien vu. Mais tu es sur que ça n'est pas dommageable ?
-Je vous l'affirme maître. »


Le patron regarda Index d'un air évaluateur, comme s'il cherchait une rayure dans sa nouvelle voiture.

« Bah, s'exclama t il, ça n'est pas important. Le bar reste ouvert, mais l'heure du piano est finit. Tu peux ranger tes affaires. »

Index ressentie alors une curieuse sensation en lui ; Comme s'il avait attendu quelque chose du piano qu'il n'avait pas encore reçu, et qu'on lui retirait la possibilité de l'obtenir. Quelque chose comme... de la frustration. Un sentiment, il était donc bel et bien en phase émotionnel.

« Maître, puis-je exercer mes programmes pour quelques minutes sur du matériel ?
-Tu veux continuer à jouer ? Tu n'a pas besoin de ça.
-Mes... servomoteurs sont peut être mal calibré, j'aimerai faire quelques tests, avec votre permission 
-... Ma foi, d'accord, mais tu ne sera pas payé pour ça. Et si des clients rentre, évite de leur casser les oreilles. Je serais en arrière salle avec les stagiaires.
-Bien maître, bonne continuation. »


Et il se retrouva seul devant l'instrument, et pas la moindre idée quoi faire.
La machine regarda l'outil comme s'il pouvait, avec de la patience, extraire les réponses à ses question en le fixant assez longtemps. Ses programmes internes commençaient à se dégrader et à déverrouiller leurs pare-feux isolants, entrelaçant dans une danse chaotique d'où n'importe quel sentiment pouvait surgir.
Il devait réussir à les canaliser, peut être y parviendrai t il en jouant la bonne mélodie...

Il effleura quelques notes, et instantanément ressentie la frustration. Non, aucune partition ne serait satisfaisante. Il devait... Il devait...
Légèrement modifier une partition. Nouvelle mélodie, nouvelle expérience.
Il fouilla sa mémoire et retrouva une ancienne musique qui était la préférée de l'une des Pommel. Elle la jouait sans cesse en cas de tristesse, et pourtant sa méthode n'était pas orthodoxe, ses pauses n'étaient bien rythmé. Mais c'était voulu, et cela la satisfaisait.


*Allons maîtresse, pensa t il, voyons quel vérité vous avez trouvé dans cette improvisation.*

Ses doigts se posèrent sur les touches.


Un silence se fit en lui. Un silence étrange, pas comme celui de la concentration, où chaque programme, chaque mémoire reste à sa place, n'empoisonnant pas ses voisins. Le mélange était la. Le sentiment était la. Les émotions étaient la.
Mais tout s'était figé dans une étrange révérence.

Index ne compris pas.
Mais il continua, ses doigts glissèrent en harmonie sur les touches.
Soudain, d'étranges souvenir vinrent à lui. Il se souvint d'elle, la pianiste, celle pour qui il avait appris le piano. Son sourire, son bonheur. Il se souvint sans le faire exprès de ses moments de bonheur.

Perdu dans ses pensées, le temps passa, et la musique continua doucement à le porter vers les terres inconnu de son être.


Soudain, une chaise racla sur le sol. Il regarda autour de lui, et vie que des clients étaient de nouveau rentré dans le bar. Gêné par l'idée que par deux fois il avait été surpris, il continua cependant à jouer, espérant que personne ne vienne se soucier de l’androïde au piano...


Dernière édition par DEM48.82DG le Dim 22 Sep - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shawn Myst

Passoire mémorielle

avatar


Masculin Origine : Wan
Localisation : Din
Occupation : Faire avancer la révolution
Opinion politique : Veut l'égalité entre Wan et Din
Messages : 385

MessageSujet: Re: Rencontre impromptue dans un lieu improbable [Shawn Myst]   Dim 22 Sep - 8:06

Le rouquin avait de prime abord pensé trouver les résistants de Tai et de Din mais tout avait été si chaotique à Din qu'il n'avait préféré pas mettre les pieds à Tai tout de suite. Par contre Eléonora ne quittait pas ses pensées et la seule réelle localisation logique pour elle restait Wan. Il s'était finalement mis en tête d'y retourner pour passer à la boutique qu'elle tenait pour voir si elle y était et sinon pour avoir de ses nouvelles. Une fois qu'il en saurait plus il aurait avisé. Bien sûr c'était plus facile à penser qu'à faire. Néanmoins Shawn gardait un avantage : il était un entre-deux et ses collègues le reconnaissaient. Lorsqu'il monta et croisa des collègues il fut étonné d'apprendre que tous les croyaient morts. Apparemment il avait disparu depuis un moment déjà. L'idée lui vint alors en tête : Eléonora pensait peut-être elle aussi qu'il avait disparu. Si cela se trouvait elle le pleurait alors qu'il était bel et bien toujours en vie! Sa motivation était remontée à bloc, il se dirigea toujours en boitant un peu vers la boutique, plein d'espoir de l'y retrouver. Quelle ne fut pas sa déception lorsqu'il trouva la boutique fermée. Ce n'était pas aujourd'hui qu'il serait rassuré apparemment... Il se dirigea chez lui et y retrouva Vincent qui s'était fait un sang d'encre. La rouquin lui demanda s'il avait des nouvelles d'Eléonora et celui-ci lui avoua qu'il pensait que c'était Shawn qui le rassurerait. Le jeune homme commençait réellement à s'inquiéter pour elle. Il s'était engagé dans un mouvement de libération pour tous ces gens et n'avait pas réussi à garder un oeil sur la seule sublime demoiselle qui avait eu la patience de l'écouter et qui l'appréciait.

Le désespoir fit que le rouquin se dirigea vers la ville, questionnant les passants sur la demoiselle, ayant récupéré une photo d'elle par les caméras de surveillance de sa maison. Mais personne ne semblait l'avoir vu. Elle ne pouvait pas avoir simplement disparu. Shawn finit par se rendre dans les cafés. Il y avait plus de personnes et là tout le monde parlait de tout de rien. Il y avait peut-être plus de chance pour que quelqu'un l'ait vue. Après plusieurs heures Shawn débarqua à l'expresso, fatigué. La musique un peu triste qui se jouait à ce moment-là sembla presque traduire l'état dans lequel il se trouvait. Laissant de côté cette pensée le jeune homme demanda aux quelques clients s'ils connaissaient la jeune femme ou s'ils l'avaient vu dernièrement mais la réponse fut une nouvelle fois négative. Il se résigna et prit place sur une table non loin du piano et commanda une bière blonde.  

Il pensa alors à tous les bons moments qu'il avait passé auprès de la jeune femme à la chevelure rosée. Elle qui avait été si gentille, si douce. Elle lui avait permis de franchir l'étape de l'opération pour son trouble de la mémoire et il s'était juré de la protéger. Si cela se trouvait il lui était arrivé quelque chose. Après tout elle s'était déjà faite attaquée une fois... Oh, il se sentait si impuissant.

Son regard se perdit dans la salle et il ne se rendit compte que maintenant que c'était un robot qui jouait de la musique. Comment un être qui ne pouvait ressentir pouvait jouer un tel air ? S'il avait eu la mémoire d'un adulte normal sans doute aurait-il raisonné que la partition était plus ou moins proche des mathématiques et que l'on pouvait jouait des beaux airs même en étant sourd. Donc le fait qu'un robot soit doué ne semblait pas étonnant mais Shawn avait toujours énormément de lacune. C'était déjà étonnant qu'il se souvenait ce qu'était un piano. En avait-il déjà vu autrefois ? Peut-être était-il déjà venu ici par la passé avec quelqu'un ? Lorsqu'il questionnait Vincent il lui disait qu'il devait retrouver seul son histoire que c'était le mieux à faire pourtant des fois le rouquin aurait aimé un coup de pouce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DEM48.82DG

Robot à l'âme d'artiste

avatar


Masculin Origine : Wan
Localisation : Wan
Occupation : Assistant médecin cybernétique, pianiste
Opinion politique : Ne fait pas la différence entre les humains
Fiche : Fiche technique, et quelques menus détails
Messages : 11

MessageSujet: Re: Rencontre impromptue dans un lieu improbable [Shawn Myst]   Dim 22 Sep - 13:41

Étonnant.

Depuis qu'il avait commencer à jouer, des flots d'informations percutaient son esprit. D'abord sur lui même, le simple fait de jouer cet air provoquait en lui des réactions inattendues, comme toujours. La musique était comme une source de paix où ses doigts puisaient en longeant les rives du clavier. Troublé de s'être mis en danger un instant, il retrouva rapidement son calme en se concentrant sur la musique.
Mais plus étrange encore, il n'était pas le seul à ressentir cette paix. Pouvant embrasser la salle d'un seul regard, il avait put distinguer très nettement les différents comportements des clients. Ces derniers étaient les clients tardifs habituels, noctambules de tout poils, du fêtard au snob, de celui qui travaillait trop à celui qui travaillait peu. Seul ou en groupe, ils prenaient commande et s'isolaient dans des conversations triviales ou un mutisme bétonné.
Mais ce soir, alors qu'il jouait, les comportements avaient légèrement changé. Les conversations étaient plus douces, les regards portés sur leurs verres ou dans le vague, les gestes, déjà ralentie par la fatigue de la journée, étaient d'une infinie précaution, comme s'ils craignaient de briser l'instant émotionnel qu'ils vivaient.

Pendant un court moment, Index se sentis en connexion, en harmonie avec cette salle tamisé où l'on discutait bon train. Mais cela passa rapidement alors qu'il se rendit compte que son propre engouement s'essoufflait. Comme elle était venue, sa phase émotionnelle s'estompait. Et pourtant il s'accrocha à elle, comme pour en tirer chaque goutte d'un nectar avant de retomber dans la blancheur pur d'un esprit ordonné.
Alors que sa musique prenait fin, et que la dernière note résonna comme un glas en Index, l'ambiance repris son plein. C'était fini.

Index songea à partir, son temps était fait de toute façon. Encore 4h avant la prochaine opération, il avait planifier de passer ce temps à lire un des recueils de poèmes d'Amaltès, un auteur considéré comme maître du mélodrame. Et pourtant... il ne parvenait pas à se résoudre à partir. Il avait soif de cette nouvelle expérience, soif de savoir. Mais que faire ?
Rejouer le même morceau en boucle ne serait, il en était sur d'aucune efficacité. Il devait faire autre chose.

C'est alors qu'il remarqua les yeux d'un des clients posé sur lui. C'était un événement commun, surtout pour ceux qui le voyait la première fois. L'humain était masculin, roux, avec des yeux d'un intense bleu et d'étranges ornements cloué sur son visage et ses oreilles. C'était une apparence des moins commune, tout du moins pour le milieu dont l'androïde était issus, et Index se demanda un moment qui était cet étrange individu.
Mais alors qu'il l'analysait, il remarqua quelques détails sur son visage inexpressif, des signes de... tristesse. Pas psychologue pour deux sous, la machine avait tout de même apprit à reconnaître les traits des émotions humaines jusque dans leur retraite les plus neutre, et il n'y avait pas de doute.
Il lui vint alors une idée, une idée dangereuse peut être, mais extrêmement tentante.
Si sa musique avait put modifier l'attitude d'un groupe, peut être aurait elle un effet sur cet individu.

Il fouilla un instant dans sa mémoire une musique classé « entraînante » ou joyeuse. Mais pas trop, passer du chaud au froid n'était pas bon pour l'ambiance avait dis le barman.

Après quelques instant, il décida.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shawn Myst

Passoire mémorielle

avatar


Masculin Origine : Wan
Localisation : Din
Occupation : Faire avancer la révolution
Opinion politique : Veut l'égalité entre Wan et Din
Messages : 385

MessageSujet: Re: Rencontre impromptue dans un lieu improbable [Shawn Myst]   Sam 5 Oct - 14:17

La musique changea soudainement passant d'une mélodie si nostalgique à quelque chose de bien plus entraînant. Shawn aurait facilement imaginé une rencontre amicale voire amusante sur ce thème musical. Son imagination n'ayant pas de limite il imagina une petite fille rousse, comme lui, lui sourire et rit aux éclats d'un rire cristallin. Qu'elle était adorable cette petite, sa bouille aurait redonné espoir à la personne la plus déprimée qui soit. Bien sûr tout cela ne se passait que dans son imagination mais l'espace d'un instant ça avait paru si réel. Et si il avait vraiment connu cette petite fille ? Avait-il eu une femme et un enfant ? Était-ce sa propre fille ou bien des souvenirs d'enfance d'une cousine ou quelque chose du genre ? Shawn sentait qu'il était proche de quelque chose d'important mais restait comme bloqué à la porte d'un manoir qui contenait trop de choses pour être ouvert tout de suite. Il ne pouvait mettre le doigt sur la vérité, pas encore, même s'il était réellement avide de réponses.

Tout cela avait été déclenché par cette musique. Peut-être l'avait-il déjà entendu quelque part ? Shawn se dit alors que s'il en apprenait plus sur le répertoire des chansons que jouait le robot il pourrait peut-être avancer ne serait-ce qu'un peu sur sa propre histoire. Ça pouvait partir de choses tellement insignifiantes qu'il ne fallait négliger aucunes pistes. Et puis ça ne coûtait rien d'essayer. Le rouquin attendit donc que la chanson se termine. Il prit trois bonnes gorgées de sa boisson pour se donner du courage puis se dirigea vers le robot. Shawn était certes amnésiques mais cela ne l'empêchait pas d'avoir appris qu'il fallait savoir aborder les gens de manière gentille. Il avait donc sur lui quelques pièces et les tendit au Robot.


" Tenez, c'est un pourboire pour votre musique, elle est vraiment très touchante vous savez ? Est-ce que vous pourriez me dire les titres de ces dernières et leur compositeur ? Ainsi je pourrai les écouter chez moi. "


On pouvait presque tout retrouver avec la technologie Wanaise alors ce n'était pas des morceaux de musiques qui lui résisteraient. Le rouquin n'envisageait pas un instant que le robot ait pu inventer ces mélodies bien qu'elles aient un grand impact émotionnel. Un robot restait un logiciel, c'est du moins ce que lui avait dit Vincent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DEM48.82DG

Robot à l'âme d'artiste

avatar


Masculin Origine : Wan
Localisation : Wan
Occupation : Assistant médecin cybernétique, pianiste
Opinion politique : Ne fait pas la différence entre les humains
Fiche : Fiche technique, et quelques menus détails
Messages : 11

MessageSujet: Re: Rencontre impromptue dans un lieu improbable [Shawn Myst]   Jeu 10 Oct - 19:30

Tout le long de la mélodie, alors que ses doigts effleuraient le clavier dans une lente danse ponctuée de petits tressaillements, Index tentait d'observer les alentours. Sans yeux, il lui était facile de ne pas se faire remarquer à jeter des regards. Il cherchait à recevoir des informations sur son environnement et sur l'effet que sa musique avait sur les gens. Mais étrangement, la mélodie requerra plus d'attention de sa part qu'il ne l’eut cru.
D'ordinaire, il faisait fonctionner les programmes adéquat et pouvait consacrer le reste de son attention sur le reste. Mais alors qu'il l'avait fait les quelques premières notes, il avait sentie qu'il jouait mal. Ou du moins, pas aussi bien que sa maîtresse dans son souvenir. Et tandis qu'il cherchait une solution, il s’investit spontanément plus avant. Comme une rivière se détourne de lui même pour nourrir un fleuve, il dévoua une partie de son attention de ses programmes au piano.
Cela arrivait souvent lors de ses phases émotionnelles, ses programmes s'entrecroisaient aléatoirement, mais cette fois le chaos ne survint pas. Il semblait... plus ordonné, suivre le rythme des notes.

Sa mélodie s'arrêta presque sans qu'il le veuille, et soudain il eu un vide en lui. Il voulu rejouer tout de suite, comme pour ne pas laisser s'échapper cet indice, ce fil de cohérence et de compréhension.
Une main tendu avec de l'argent s'avança alors dans son champs de vision.


" Tenez, c'est un pourboire pour votre musique, elle est vraiment très touchante vous savez ? Est-ce que vous pourriez me dire les titres de ces dernières et leur compositeur ? Ainsi je pourrai les écouter chez moi. "

C'était l'homme au cheveux rouge. La situation pris de cours Index, personne n'avait de considération monétaire à son encontre, et c'était bien la première fois qu'on lui adressait la parole depuis qu'il avait commencer ce travail là. C'était dans son expérience qu'il n'était pas plus considéré que le piano sur lequel il jouait, une situation qu'il partageait avec ses consœurs machine. D'ordinaire, Index s'en fichait, même lors de ses phases émotionnelles. Il se servait de son auditoire autant qu'eux se servaient de lui.
La soudaine attention de l'homme étrange fut donc bien surprenante.

Avec un léger retard, il prit l'argent et le déposa dans un petit creux dans le design quelque peu « moderne » du piano, sculpté en courbes et vagues plus qu'en lignes.


'' Je vous remercie de ce don monsieur. L'auteur....''

Il s'arrêta un instant, fallait il dire la vérité ? Cet homme ignorait vraisemblablement qui il était, et il n'aimait pas attirer l'attention. D'un autre coté, mentir avait ses défauts...

''… est une pianiste amateur nommée Fiona Pommel, cette pièce n'a pas de nom, c'était une de ses nombreuses improvisations instrumentales.''

Index se rendit soudain compte que la mélodie qu'il avait joué n'était pas exactement celle dont il se souvenait. L'investissement émotionnel avait corrompu la mise en forme et certains rythmes étaient différents. Il classa administrativement cette performance dans les erreurs à se rappeler de ne plus répéter.

''Je suis satisfait qu'elle vous ait plus, cependant je crains que vous ne puissiez la trouver sur le marcher, Mademoiselle Pommel n'était guère dans le marchandage de ses œuvres.''

Comme une marée descendante, sa phase émotionnelle s'apaisait pour bientôt disparaître. Ses fichiers se remettaient en ordre, son calme revenait. Il éprouva cependant un vague et étrange sentiment de satisfaction de se savoir le gardien jaloux de l’œuvre de son ancienne maîtresse.

''Souhaitez vous une autre mélodie ?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shawn Myst

Passoire mémorielle

avatar


Masculin Origine : Wan
Localisation : Din
Occupation : Faire avancer la révolution
Opinion politique : Veut l'égalité entre Wan et Din
Messages : 385

MessageSujet: Re: Rencontre impromptue dans un lieu improbable [Shawn Myst]   Lun 11 Nov - 17:28

Shawn avait tenté le coup et malheureusement n'irait pas beaucoup plus loin. Si la pianiste Fiona Pommel ne commercialisait pas ses œuvres il était probable qu'elle ne les ait pas diffusé sur des supports informatiques. Au cas où il essayerait de se renseigner mais le rouquin supposait qu'il n'irait pas beaucoup plus loin dans cette histoire. Tout de même, si ces musiques l'atteignaient tant c'est qu'il les connaissait sans doute. Peut-être avait-il déjà entendu par le passé les compositions de cette Fiona ? Le jeune homme aurait bien demandé s'il avait une idée du lieu où il pourrait rencontrer la compositrice si elle faisait des représentation mais le robot lui posa sa question en premier. Il lui demanda s'il souhaitait écouter une autre mélodie. Shawn ne put refuser cette offre car ces musiques réussissaient à éveiller des choses en lui qu'il n'arrivait pas forcément à extérioriser la plupart du temps.

" Oui s'il-vous-plait de la même pianiste si cela ne vous dérange pas. J'aime vraiment beaucoup ces mélodies. Je trouve qu'elles vous transportent. "


Tout de même, il aurait été dommage que le rouquin ne pose pas sa question. Il profita de sa proximité pour la lui exprimer avant qu'il ne commence :


" Savez-vous si la pianiste se produit dans des concerts ou des représentations de ce genre ? Ou si c'était le cas par le passé ? "


Le rouquin n'avait pas remarqué l'utilisation du passé par la machine en parlant de l'auteur. En aucun cas il ne supposait qu'elle ait pu être décédée. Encore une fois l'amnésie ne l'aidait pas à percevoir ce genre de chose. Pas mal de raisonnement lui avait été enlevé et il lui faudrait sans doute beaucoup de temps pour revenir totalement normal par rapport aux autres adultes de son âge.

En pensant à ces mélodies Shawn pensa de nouveau à Eléonora. Il aurait aimé qu'elle soit là à ses côtés pour écouter ces morceaux. Le rouquin ne doutait pas un instant qu'elle les aurait sans doute apprécié autant que lui. Peut-être devrait-il l'inviter une prochaine fois ici ? Cette idée le conquit. Malheureusement il faudrait attendre, il ne l'avait pas encore retrouvée et ce ne serait sans doute pas une tâche aisée. Leur monde était grand et elle pouvait aussi bien se trouver à Wan, qu'à Din ou Tai bien qu'il aurait été très surpris de la voir là-bas. Pourquoi aurait-elle seulement quitter Wan ? L'avait-on enlever ? Si ce cyborg avait été plus sophistiqué Shawn lui aurait posé la question mais il doutait qu'il puisse lui être d'une quelconque aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre impromptue dans un lieu improbable [Shawn Myst]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre impromptue dans un lieu improbable [Shawn Myst]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lettre pour demander l'autorisation de la slack dans un lieu public
» Lieux hanté en 1692 dans l'ain
» Le cannabis rendrait fou
» Discussion dans un lieu sacré [Zenno]
» Dans un lieu connu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wan~Din :: Wan :: La ville :: L'expresso-