Wan, la ville du ciel...Din, la ville de la terre... Quel camp choisirez-vous?

Partagez | 
 

 Index, l'accident cybernétique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DEM48.82DG

Robot à l'âme d'artiste

avatar


Masculin Origine : Wan
Localisation : Wan
Occupation : Assistant médecin cybernétique, pianiste
Opinion politique : Ne fait pas la différence entre les humains
Fiche : Fiche technique, et quelques menus détails
Messages : 11

MessageSujet: Index, l'accident cybernétique.   Ven 20 Sep - 9:26

~ IDENTITÉ  ~

  • Age : 94 ans sans effacement de mémoire
  • Nom : Matricule 48.82DG
  • Prénom(s) : Modèle Diligence, Efficacité, Mobilité
  • Surnom(s) : DEM 48 (nom du modèle)/ DG (Nom usuel)/ Index (surnom)

  • Territoire d'origine : Wan
  • Territoire actuel : Wan


    ~ PHYSIQUE ~




    Index est un androïde d'ancienne conception, avant même que ces derniers puissent se fondre dans la foule arborant peaux fraîches et visages humains. Prévu pour être un serviteur agréable à vivre, bien qu'anonyme, Index est doté d'appareillages divers dont l'emplacement et les fonctions auraient put être optimisés, mais qui ont été placés ainsi par motivation esthétique. De même, bien que souvent mis à jour, Index est un vieux modèle, et ses interfaces et diverses capacités physique sont bien en deçà de celles d'un androïde actuel.
    Mince et élancé, le corps d'Index est composé de couche rigides de céramique blanc, dont l'éclat nacré s'est ternie depuis longtemps, mais pur de tout signe d'usure. Ses jointures sont couvertes d'un d'un plastique semi organique noir dont la texture est douce et tendre, mais néanmoins souple et indéchirable.
    A la paume de ses mains, deux orifices clos par le même matériel que ses jointures. En cas de besoins, un câble se glisse au dehors pour se connecter aux diverses interfaces accessibles, et possiblement inaccessible s'ils entrent en contact avec les câbles électriques du système à pénétrer. L'arrière de son crâne est couvert d'un plastique rigide presque transparent laissant deviner les divers processeurs en fonction. Au bout, telle une queux de cheval, trois longs câbles motorisés d'une blancheur orangées pendent et se meuvent lentement. Servant le même objectif que ceux dans les paumes, la liaison direct avec les microprocesseurs les rendent plus rapide à effectuer les tâches.
    Enfin, peut être l'aspect le plus important de l'apparence d'Index, son visage. Un masque blanc, uni, inexpressif, typique des modèles de son époque. Tout le visage étant un photorécepteur, Index voit parfaitement, même dans l'obscurité, mais pas audelà du spectre de couleur habituel des humains. C'est également de là que vient sa voix, qu'il sais faire douce, complaisante, stricte ou professionnel.
    Il se meut avec efficacité et silence, ses jointures étant parfaitement silencieusess, et il peux à loisir faire cesser la lueur orangé qui émane de son corps, bien qu'il ne le fasse que rarement. Ne tremblant jamais, ses mains sont extrêmement habiles, et sa force physique supérieure à celle d'un humain, mais rien de comparable aux machines de guerre. De même, son corps est capable de résister de nombreux chocs, ainsi que des dégât environnementaux (feu, froid, électricité). Mais même un balle peux s'avérer dangereuse, et ses systèmes vitaux ne sont pas particulièrement renforcé.





    ~ PSYCHIQUE ~




    C'est cela qui fait d'Index un individu unique, et potentiellement dangereux.
    Régulièrement, les androïdes de son modèle étaient amené à intégrer de nombreux programmes afin d'être des tuteurs ou des secrétaires efficaces, et tout aussi régulièrement, leur mémoire était purgé afin d'éviter les interférences entre les divers programmes. Ils étaient conçu ainsi.
    Index n'a pas subit tel traitement presque depuis sa conception et les programmes se sont entremêlé au fur et à mesure, produisant des effets étranges, et pourtant indétectables à priori.
    L'effet le plus flagrant est sa capacité à imiter et improviser des réactions émotionnelles. Bien que bien au fait de sa nature, ces réactions très semblables aux réactions humaines sont difficilement contrôlable, et leur origine élude Index.
    Il est professionnel, concentré et compétant, mais a des moment de rêveries et d'égarement philosophique sur la nature du monde et la sienne. Il aime explorer ses capacités émotionnelles avec de nouvelles expériences, surtout de l'observation, de la lecture et de la musique.
    Il éprouve également de la compassion envers les êtres vivants, qu'il a du mal à différencier, et envers les machines. Envers elles, il récent tantôt de la pitié de les voir si limitées et de l'envie de les savoirs tant en paix, prisonnière de leur devoir éternel.
    Enfin, il éprouve un sentiment de dignité envers sa personne, un égo, et accepte avec difficulté sa condition d'esclave qui fait naître en lui des sentiments négatifs et agressifs. Il considère ces sentiments de façon mitigé, entre l'émerveillement de l'existence de ces émotions et la crainte qu'elle ne le domine un jour.





    ~ PARCOURS DE VIE ~




    De la conception de DEM 48.82DG à sa naissance.
    Les DEM 48 sont une série d'androïdes de serviteur qui étaient très en vogue à une certaine époque où la technologie n'était pas aussi avancée qu'aujourd'hui. Conçus pour servir d'assistant dans tout les domaines de la vie wanaise, ils étaient crée avec la capacité d'apprendre rapidement de nouvelles compétences complexe, de même que les oublier sans aucun soucis. On programmait un DEM 48 pour certains type de tâche, et une fois que cette tâche était accomplie, on le reprogrammait pour autre chose.
    Ainsi se passa la vie de DEM 48.82DG, depuis le jour de sa conception. Pendant un temps indéterminé, il exista sous cette forme éphémère faite d'apprentissage et d'oublis, ne vieillissant guère que de quelques mois tout au plus avant d'être réduit à ses fonctions de bases.

    Et puis un jour, il fut acquis par la famille Pommel, de riches wanais (s'il en existent d'autres) qui cherchaient une présence pour leurs enfants tandis qu'ils partaient à leurs fréquentes et lointaines occupations. Les trois enfants Pommel étaient bien jeune à cette époque, et DEM accomplit son devoir au meilleur de ses capacités. Ces enfants étaient bien peu heureux, souffrant régulièrement de sévices par des parents incrédule d'avoir eu l'idée d'avoir conçu une progéniture. L'arrivé de DEM fut un soulagement, un réconfort même pour certains.
    Mais étrangement, ces enfants ne trouvaient pas son rendement optimal. En effet, ses régulières mise à jour effaçaient des moments d'intimité et de « tendresse » que les enfants avaient vécu avec lui. Bien qu'il insista sur le fait que même si sa mémoire était préservée, il serait incapable de réagir de façon plus approprié que son programme lui dictait, les enfants n'en démordaient pas. Alors, ils sabotèrent la machine à mise à jour.

    Incapable de se mettre à jour, ou de demander l'assistance d'un technicien, car ce faire mettrait en cause les enfants, les exposant à des dangers de la part de leurs parents, DEM se tue et accepta la situation. Lui même ne remarqua rien de particulier, si ce n'est l'accumulation non habituelle de donné et une difficulté croissante à gérer la totalité des donnés selon les circonstances. Mais pour les enfants, ce fut semble t il le comble du bonheur.
    Les années passèrent, un jour tragique, la machination des enfants devint impossible à camoufler. Fou de rage, les parents agirent de façon irrationnelles et éprouvèrent un besoin incompréhensible de punir leur enfants de façon physique. DEM s'interposa, physiquement, protégeant de son corps ceux qu'il avait pratiquement élevé seul depuis des années. Ce n'était pas un acte pour lequel il avait été programmé, et son processeur simpliste n'était pas une intelligence artificielle capable de se reprogrammer, mais c'était un comportement naturel, spontané pour lui.
    Comme sorte de vengeance, les parents Pommel firent subirent à DEM une mise à jour efficace, devant leurs progéniture, et DEM redevint celui qu'il avait été conçu pour être. Aimable, sympathique et obéissant.
    Au final, les enfants, qui avaient bien grandit, s'expulsèrent eux même de la demeure familiale. Pour éviter qu'il ne parte à la casse, car depuis des modèles plus performants avaient été mis sur le marché, l'un des enfants le pris avec lui.
    Et plus jamais DEM ne subit d'effacement de mémoire.


    Tel la famille Pommel, Index grandit.
    Daryl était le nom du plus âgés des trois, celui qui le prit avec lui lors de leurs départ. Déjà éduqué, il trouva rapidement une source de revenu stable et pourvu au besoin de ses sœurs jusqu'à ce qu'elles se trouvent elles même des occupations financées. La misère n'existe pas à Wan.
    DEM, programmé pour des enfants, n'avait pas grand chose à faire ou à accomplir, et ne comprenait pas pourquoi on lui refusait une programmation, ou un remplacement pour un androïde plus performant. Il surprenait parfois ses maîtres le regard triste devant des mémoires digitalisé où DEM lui même apparaissait. Mais leur nostalgie n'était pas une chose auquel DEM pouvait remédier, aussi il se contenta de s'ennuyer, pour peu que ce soit possible.
    Mais quelques années plus tard, DEM eu une satisfaction. Daryl, ainsi que sa soeur, attendait une progéniture, et les deux avaient demandé la participation de DEM dans leur éducation.
    Et c'est ainsi, tout simplement, que DEM devint le serviteur très spécial de plusieurs générations de Pommel.

    Avec le temps, DEM devint véritablement unique. Jamais il ne subit le moindre effacement de mémoire, conformément aux dernières volontés de Daryl et de ses sœurs. Il accumula un nombre toujours croissant de donnés, et sa difficulté à toutes les organiser eu pendant un temps un véritable impact sur son comportement. Il n'avait jamais été conçus pour cela. Cependant, l'un des Pommel, un roboticien, lui intégra plusieurs programmes et additions physique à ses processeurs qui lui permirent de stocker de façon plus efficace ses donnés. Une modification unique en son genre pour une machine unique en son genre.
    Au fil des générations, alors que les Pommel montaient dans l'échelle social, lui même changeait de fonctionnalité. D'abord gardien d'enfant, ses connaissances accumulé lui permirent d'aller au delà de son programme de base afin de servir ses maîtres plus efficacement. Il devint majordome, entraîneur, tuteur, assistant mécanicien... tout ce qui était demandé de lui. Sa mémoire devint si vaste et complexe qu'on le surnomma Index, et c'est sous ce nom qu'il vit sa propre petite légende se développer.
    Un des derniers modèle DEM48 en fonction, il devint une sorte de mascotte pour les Pommel qui s'engagèrent en politique, presque un symbole de conservatisme. Leur ascension social s'était accompagné d'un fort attachement aux valeurs Wanaise, chose à laquelle Index ne prêtait aucune attention.
    Et pourtant, ce fut cette fidélité qui provoqua leur chute.


    La fin.
    Attentat contre El.
    Monté en puissance du conseil des 5.
    Quelques jours à peine, et pourtant deux événements s'étaient produit, deux événements qui allaient détruire le monde d'Index.
    Quelques heures à peine après l'officialisation du conseil des 5, des brigades masqués pénétrèrent chez les Pommel et... neutralisèrent un des soutiens de l'ancien dirigeant. Cela s'était passé si vite, si simplement.
    Presque un siècle de Pommel, un siècle d'attention, des dizaines de membre d'une même famille, défunts ou non, un passé, une culture presque, réduit à néant par une porte ouverte et quelques individus. Index était resté là, sans bouger, incapable de décider quoi faire devant le massacre silencieux de son univers.
    Et puis il avait été saisit et amené sans douceur à un poste de mise à jour. Ils enclenchèrent le programme et le massacre fut complet. Il n'y aurai plus rien des Pommel, plus d'héritage, plus d'héritier, plus de symbole, une rumeurs porté par le vent, un murmure intangible. Les ténèbres.

    Et pourtant...

    Index se réveilla au son de la machine à mise à jour, elle avait finit son travail. Mais Index se souvenait, il savait qui il était. Il connaissait son passé. Se débranchant lui même, il marcha dans la villa silencieuse, observant la mort et la destruction. Ses pas le menèrent à la salle d'archive saccagé où plus de 94 ans d'holoimages avaient été réduit en poussière. Il se souvint alors la pièce vide vierge qui, presque imperceptiblement s'était emplis de souvenirs, de mémoire.
    Alors sans comprendre pourquoi, il fut submergé.
    Tombant à genoux, il posa sa main artificielle dans la cendre et murmura.

    « Maître Daryl... Je... Je suis tellement désolé... »

    Et Index s'en fut.

    La machine qui rêve.
    Il savait au fond de lui qu'il était encore en danger, il savait également qu'il était tout ce qui restait de la famille Pommel, mais s'il parvenait à faire croire que l'effacement de mémoire avait fonctionné, peut être pourrait il préserver la seule chose qui restait de ses anciens maîtres.
    De même, bien qu'il ne sache pas comment, il était désormais secoué de plusieurs phases émotionnelles. Quelle en était la cause ? Son grand age ? Les modifications de processeurs ? Le traumatisme de la mort des Pommel ? La tentative d'effacement forcé ? Il n'en savait rien.
    Mais si jamais cela se savait, il était certain qu'il serait disséqué, et sa mémoire potentiellement perdu. Et également une crainte de périr s'était instillé en lui.
    Alors il devrait feinter, mentir, et continuer son service à Wan en attendant... en attendant quelque chose.

    Mais où aller ? Il ne connaissait qu'une personne pouvant vouloir des services d'une machine aussi vieille que lui. Dileg, anciennement Pommel. Un cousin par alliance dont les activités un peu louche l'avait éloigné de la famille qui entrait en politique. Amer, mais depuis longtemps loin de sa famille, Dileg pouvait peut être le recueillir et le protéger.

    L'individu était devenu un homme de quarante ans, un roboticien spécialisé dans les prothèses, mais dont la majorité des activités se déroulaient dans le marché noire de la cybernétique.
    Il accueillit Index avec suspicion d'abord, puis un franc et vicieux plaisir. La chute des Pommel le réjouissait grandement, lui qui avait été couvert de honte et bannis, il avait enfin sa revanche. Et prendre à son service le majordome serait une humiliation de plus qu'il infligerait à leur mémoire. Sa première action fut d'implanter en la machine une mini bombe dont lui seul aurait le contrôle. L'idée même de pouvoir en un instant mettre un terme définitif au dernier vestige de la famille le comblait d'une joie malsaine et effrayante.
    Index se garda bien de lui faire part de ses nouvelles capacités émotionnelles, craignant grandement ce qu'un individu tel que Dileg pourrait faire de cette information. Il se mit à son service et tant qu'assistant médecin, lui prodiguant une aide non négligeable dans ses interventions. Bien qu'il le rabaisse constamment, lui imposant sa supériorité à chaque occasion, l'arrivé d'Index lui permit d'agrandir son marché et d'atteindre une nouvelle clientèle, faisant de lui un homme plus riche.

    Pour cela, il accepta les cotés rêveurs de DEM48, les imputant à des défauts dût à son grand âge. Il en clama haut et fort la propriété, à ceux que ça intéressait, mais personne ne vint faire des contrôles sur la mémoire d'Index, au grand soulagement de ce dernier.

    Aujourd'hui, Index passe le plus clair de son temps à assister son nouveau maître, mais profite de chaque occasion pour lire, jouer de la musique et observer les humains. Il joue parfois du piano à l'Expresso, et les rentrées d'argent viennent garnir le portefeuille de son haïssable maître, mais c'est son hobby préféré.
    Après presque un siècle d'existence, Index commence à vivre.

    Mais dans le monde de Wan et de ses machines obéissantes, de ses conspirations sournoises et de sa cruauté aseptisé, combien de temps encore cela durera ?





    ~ AUTRES ~




  • Animal de compagnie : /
  • Objet fétiche : /
  • Arme : Main nue, Programme d'auto défense et de désarmement.
  • Pouvoir et faiblesses :
    Précision des mains et force en générale surhumaines.
    Résistance aux dégâts de l'environnement ainsi qu'aux chocs divers et armes blanche.
    Ne produit aucun son (seulement celui de ses pas).
    Capable de se connecter à n'importe quel interface.
    Immunisé aux effacements de mémoire classiques ainsi que la majorité des virus informatique.
    Compétences très variées (Piratage, mécanique, électronique, médecine, tutorat, social en général)
    Pianiste.

    Incapable d'agression spontané (jusqu'ici), ne peux se battre que pour se défendre ou défendre un humain.
    Difficulté à réguler et prédire les flots d'émotions, ainsi que les moments de rêveries.
    Ancien modèle protocolaire (surclassé par les modèles plus récents dans tout les domaines physique)
    Possède un « Kill Switch », une minicharge quelque part dans son organisme contrôlée à distance par son maître Dileg. La charge n'est pas sensé être sensible à d'autre signal que celui du maître, mais c'est une source d'angoisse et d'inconfort constant pour Index.
    En résulte une peur panique des engins explosifs de toute nature (balles, réservoir inflammables etc...)



Dernière édition par DEM48.82DG le Ven 20 Sep - 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny


avatar


Origine : Wan~Din
Localisation : Wan~Din
Occupation : Maître du Jeu
Arme(s) : Fatalité
Messages : 77

MessageSujet: Re: Index, l'accident cybernétique.   Ven 20 Sep - 10:21

Tout d'abord, bonjour et bienvenue sur Wan~Din! Very Happy

Pour la petite anecdote, je t'avoue avoir cru que ton compte était un "fake" La faute aux chiffres...

Mais ce fut un plaisir de lire ta fiche! Je craignais l'histoire d'un robot surpuissant ou autre, mais ce fut une agréable surprise Very Happy

Il y a juste deux petits détails à modifier:

1) La taille de l'avatar (170*300)

2) Dans la partie "Tel la famille Pommel, Index grandit."

Mais quelques années plus tard, DEM eu une satisfaction. Daryl, ainsi que sa soeur, attendait une progéniture, et les deux avaient demandé la participation de DEM dans leur dressage.

Je préfèrerais le terme éducation à celui de dressage qui selon moi s'applique plus à des animaux ^^'


A part cela, c'est parfait! Aussitôt ces modifications apportées, je t'ajouterais au groupe Wan et t'administrerais ton rang Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DEM48.82DG

Robot à l'âme d'artiste

avatar


Masculin Origine : Wan
Localisation : Wan
Occupation : Assistant médecin cybernétique, pianiste
Opinion politique : Ne fait pas la différence entre les humains
Fiche : Fiche technique, et quelques menus détails
Messages : 11

MessageSujet: Re: Index, l'accident cybernétique.   Ven 20 Sep - 10:53

Va pour éducation :p

Sinon pour l'image, je l'ai mise exactement à 170/300. Je ne sais pas pourquoi elle apparait plus petite.
Je ne sais pas comment "mieux" la redimentionner.

Voici un lien vers l'image, si vous pouvez la dimensionner à votre aise



http://i70.servimg.com/u/f70/18/53/30/95/avatar10.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny


avatar


Origine : Wan~Din
Localisation : Wan~Din
Occupation : Maître du Jeu
Arme(s) : Fatalité
Messages : 77

MessageSujet: Re: Index, l'accident cybernétique.   Ven 20 Sep - 11:05

Super! Te voilà donc valider! Tu peux donc commencer à rp! Very Happy

Pour l'avatar, il fallait mettre le lien url dans la partie:

Citation :
Lier l'Avatar à partir d'un autre site :

Amuse-toi bien! ;D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DEM48.82DG

Robot à l'âme d'artiste

avatar


Masculin Origine : Wan
Localisation : Wan
Occupation : Assistant médecin cybernétique, pianiste
Opinion politique : Ne fait pas la différence entre les humains
Fiche : Fiche technique, et quelques menus détails
Messages : 11

MessageSujet: Re: Index, l'accident cybernétique.   Ven 20 Sep - 11:10

D'accord et merci ^^

Et bien... c'est parti!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Index, l'accident cybernétique.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Index, l'accident cybernétique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wan~Din :: Le commencement :: Registre de la population :: Archivés-