Wan, la ville du ciel...Din, la ville de la terre... Quel camp choisirez-vous?

Partagez | 
 

 Un petit coup ? [PV Meiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Maebara

Le Renard

avatar


Masculin Origine : Din
Localisation : Din
Occupation : Leader d'une petite bande de traficants
Opinion politique : Rien à foutre tant qu'on ne vient pas mettre le nez dans mes affaires !
Arme(s) : Deux couteaux
Fiche : A la découverte de maître Renard
Messages : 15

MessageSujet: Un petit coup ? [PV Meiji]   Mar 17 Sep - 17:16

Parfois, j’avais beau savoir que j’étais le chef d’un des plus grands groupes de trafic organisé, il m’arrivait de ne pas en avoir du tout l’impression. Etait-ce parce qu’il n’y avait que très peu de personnes capable de mettre un visage sur le pseudonyme de Fox ? D’ailleurs, cet anonymat que j’avais voulu pour ma propre sécurité finissait par transformer mon personnage en petite légende urbaine. Et les rumeurs que j’entendais, assis en train de siroter une boisson à la saveur de pisse que le gérant de l’endroit avait le mauvais goût d’appeler bière, ne pouvaient que me faire doucement rigoler. Fox est un géant sanguinaire, disait l’un. Non, c’est un fantôme vengeur disait l’autre. Bah moi j’dis qu’en fait c’est un vrai renard qui a pris forme humaine, s’exclamait le dernier. Franchement, si ces délires d’ivrognes n’étaient pas aussi ridicules, je pourrais presque m’en sentir vexé. Mais au moins étais-je rassuré, dans ce nid de vipères qu’était la seule gargote de la vieille ville et où les rumeurs enflaient à une vitesse affolante, il était clair que mon identité était loin d’avoir été découverte.

Après mon coup d’éclat contre cet imbécile de Bakura l’autre jour, j’avais craint de faire une erreur. Parano, me direz-vous. Sans doute un peu, oui. En même temps, assis dans cet établissement minable en faisant profil bas, je ne pouvais m’empêcher d’imaginer la réaction de tous ces sacs-à-bières si jamais on me découvrait. Mon aspect ne jouant vraiment pas en ma faveur, il ne faisait aucun doute que tous essaieraient alors de prendre ma place. Et j’avais beau être malin, ce n’était vraiment pas le genre de situation dont je pensais sortir totalement indemne.
Enfin bref, j’étais rassuré désormais. Mon vrai visage était toujours un secret bien gardé. Je me levai avec un profond soupir et m’accoudai au bar, laissant mon regard se promener discrètement dans l’immonde bouge. Il était assez tard et le Pub, nommé avec beaucoup d’imagination comme vous le remarquerez, était plein à craquer. D’ailleurs je n’aurais jamais remarqué la nouvelle arrivante si son aspect n’avait pas été des plus… spécial. Grande pour une femme (elle me rendait d’ailleurs sans doute une bonne tête), elle possédait de longs et étranges cheveux blancs qui avaient attiré mon attention. Et pas que la mienne d’ailleurs. La meilleure racaille des bas-fonds de Din semblait se réunir en ce lieu ; boire comme des trous, jouer aux dés ou aux cartes et surtout chercher la bagarre, voilà comme cette charmante gent venait se détendre. Décidemment, avec ma carrure de crevette et malgré les deux couteaux qui ne me quittaient jamais, je pensais qu’il était temps pour moi de quitter les lieux.

Mais alors que je slalomais entre les buveurs, je trébuchai contre un pied qui m’envoya m’écraser lamentablement contre la panse d’un des ivrognes. Et je sus avant même que ledit ivrogne ne se mette à gueuler comme un putois que je venais de me foutre dans la merde. Et avant d’avoir eu le temps de penser à un plan de retrait, je sentis deux grosses paluches me soulever par le col, m’emmenant à la rencontre d’un faciès vaguement humain qui semblait en rage pour une raison quelconque.

-Dis donc, s’pèce de sale moucheron ! Tu crois pouvoir renverser ma bière sans que j’dise rien ?
me postillonna-t-il au visage et attirant également l’attention de toute l’auberge dont le brouhaha baissa soudainement.
Bon, extérieurement je n’en laissais peut-être rien paraître, mais franchement là je n’en menais pas très large. Mais combien pouvait bien mesurer ce type ? Mes pieds ne touchaient même plus terre ! L’air toujours aussi impassible, j’ouvrais la bouche pour parler quand l’espèce d’armoire à glace me coupa la parole.

-D’ailleurs t’es quoi toi ? Un gars ou une fille, hein ?
demanda-t-il  avec un grand éclat de rire en laissant des yeux soudainement intrigués, passer de mon visage vaguement androgyne  à mon corps maigrelet.

Je vis rouge pour le coup. Et sans réfléchir plus en avant me saisit discrètement d’un de mes poignards que je lui plantai sans réfléchir dans le bras. En braillant comme un cochon qu’on égorge il me lâcha ; et autant dire que je ne perdis pas de temps pour prendre la poudre d’escampette !
Mais dans ma précipitation je manquai tomber à nouveau et rentrai de nouveau dans quelqu’un. La fille de tout à l’heure. Bon, avec ça je n’avais plus le temps de foncer vers la sortie. Avec un air bravache je fis volte-face pour me retrouver nez à nez avec la brute de toute à l’heure. Je sortis alors mes deux couteaux. C’est pas parce qu’il devait me rendre plus de vingt centimètres que je contais battre en retraite. Mes yeux lançant des éclairs et ignorant totalement la femme aux cheveux blancs prise sans doute involontairement au beau milieu de notre confrontation, je lançai avec agressivité :

-Allez amène-toi espèce de gros balourd sans couilles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiji Sahoshite

Créature des ombres

avatar


Féminin Origine : Wan
Localisation : Din
Occupation : Leader Sturz
Opinion politique : Anti-wan (ex-militaire Wan)
Arme(s) : Deux lames, parfois un arc
Fiche : Aurez-vous assez de cran ?


Messages : 79

MessageSujet: Re: Un petit coup ? [PV Meiji]   Mer 18 Sep - 16:59

Le renard brun


Mais quelle idée m'avait prise aujourd'hui ? D'humeur peu joyeuse, j'avais décidé de me rendre au pub de la cité morte... Une idée plutôt saugrenue en effet, mais aucune des petites frappes de ce pub ne m'arrivait à la cheville, du coup, je ne craignais pas grand-chose à décider d'aller boire un verre là-bas. J'entrais alors dans cet endroit miteux... La misère Dinoise dans toute sa splendeur. Les pires idiots de Din étaient réunis ici, j'étais à peine rentrée que j’entendis sifflements et paroles obscènes. Je n'étais pas ici pour me battre, je décidais donc de ne rien écouter et me dirigeait vers le bar. Je sentis alors un regard sur moi... Je tournais la tête et remarquais un jeune homme, brun, un regard perçant, je m'arrêtais immédiatement pour le regarder. Quelques instants après elle le vit se lever pour partir, il était rapide, mais dans son élan, il bouscula un homme... Oups...
L'homme lui hurla dessus, énervé, puis se moqua de lui ce qui, apparemment, eu le don d’énerver le jeune homme. Il sortit alors un couteau et le planta dans le bras de la grosse brute. Je ne pu retenir un léger rire. Ça au moins c'était bien placé. Pour la suite... ça ne se passa pas sans moi malheureusement. Dans sa précipitation pour s'enfuir, le jeune homme aux couteaux me bouscula et du alors faire face à l'homme.


-Allez amène-toi espèce de gros balourd sans couilles !

Bon... Vu la tronche du gros con d'en face, et l'allure de ses acolytes tout autour, ça allait finir en bain de sang. Je sortis alors mes deux lames et en plaçait une sous la gorge du grand débile.

- Vous allez vous calmer de suite ou je vous assure que ce n'est pas dans le bras que je vous planterais ça... Vous l'insultez, il se défend, si vous ne voulez pas de problème les provoquez pas...

L'homme me regarda d'un air mauvais


- Ce petit con m'a bousculé

Je levais les yeux au ciel, décidément ils étaient vraiment tous idiots ici... Je sentis d'ailleurs des armes dans mon dos, je fronçais alors les sourcils. Ok, là, ils m'avaient énervés. Je disparus alors dans les ombres et me retrouvais derrière l'homme lui tranchant la main avant de l'envoyer valser dans un coin du bar tandis qu'il braillait comme une truie. Je me retrouvais alors face à ceux qui me menaçaient de leurs armes. L'un d'eux tira et je disparu de nouveau avant de me retrouver juste devant lui et de lui planter ma lame dans le ventre.

- Il y a d'autres personnes qui veulent s'amuser ? demandais-je alors en essuyant ma lame ensanglantée sur l'homme que je venais de mettre à terre.

Les gens se mirent alors à reculer. Et j'entendis murmurer mon surnom, celui de Shadow. Je souris, rares étaient ceux qui le connaissaient, mais lorsque c'était le cas, ils ne restaient pas longtemps dans le coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren Maebara

Le Renard

avatar


Masculin Origine : Din
Localisation : Din
Occupation : Leader d'une petite bande de traficants
Opinion politique : Rien à foutre tant qu'on ne vient pas mettre le nez dans mes affaires !
Arme(s) : Deux couteaux
Fiche : A la découverte de maître Renard
Messages : 15

MessageSujet: Re: Un petit coup ? [PV Meiji]   Jeu 19 Sep - 2:22

Alors que je me préparais en serrant les dents à recevoir la brute qui se précipitait dans ma direction, un mouvement derrière moi me fit me crisper. Je m’attendais à un coup en traître, sans doute de l’un des amis de l’immonde sac-à-vin. Aussi qu’elle ne fut ma surprise de voir le sac-à-vin en question être stoppé par une lame venue se placer avec une précision chirurgicale juste sous sa gorge. Interloqué je me retournais vivement tombant sur la femme aux cheveux blancs ; un frisson me parcourut l’échine. Cette femme était terriblement dangereuse, mon instinct me le hurlait. Et moi qui croyais plutôt bien me dépatouiller quand il s’agissait de manier le couteau, j’avais à peine senti le courant d’air causé par sa lame avant qu’elle ne trouve sa cible. Tout simplement impressionnant.
La phrase qui suivit ce geste incongrue me laissa encore plus étonné si cela était encore possible. Cette femme, que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam, venait tout juste de prendre ma défense. Et visiblement l’autre grand imbécile n’était pas capable de reconnaître le danger quand il l’avait sous les yeux puisqu’il lui répondit agressivement. Faut dire que le gaillard était pas seul, et visiblement ses copains semblaient tout aussi avides de combats que lui. Je le sentais, cette histoire que j’avais bien involontairement causée allait finir en bain de sang.

Je resserrai ma prise sur les poignards, prêt à vendre chèrement ma peau quand un mouvement derrière mon inattendue alliée me fit sursauter. Et alors que j’allais lui crier un avertissement ce produisit quelque chose de théoriquement impossible : la femme… Disparut. Ebahi, comme le reste de la salle, la mâchoire décrochée je la vis réapparaître sous le nez de l’un des ivrognes et lui trancher la main en un coup net et précis avant de s’évanouir à nouveau. La scène qui se déroulait sous mes yeux était tout bonnement irréelle, mais l’avantage fut que bien vite le tumulte se calme. Un murmure croissant dans la salle porta à mes oreilles le surnom de la guerrière : « Shadow ». Ce pseudonyme ne m’était pas inconnu mais je ne pris pas le temps de chercher où j’avais bien l’écouter auparavant. Sans perdre un instant, profitant de l’hébétude dans laquelle était tombée la salle du Pub, je saisis la main de ma terrifiante sauveuse et me faufilai dehors en courant.

Une fois bien à l’abri dans une ruelle je freinai et me retournai pour lui faire face, prenant le temps de l’observer plus en détails mon regard s’attardant sur ses étranges yeux vairons. Soudain je me rappelai où j’avais déjà entendu le surnom de « Shadow » ; c’était une folle rumeur qui courait au cœur de la cité de la Terre. Elle mentionnait un être hybride assoiffé de sang et capable de se fondre dans les ombres les plus noires de Din. Jusqu’à aujourd’hui j’avais toujours considéré ces racontars comme une espèce de légende urbaine. Eh bien, j’avais la preuve sous les yeux que j’avais eu tort.
Reprenant mes esprits, je plongeai mon regard dans celui de la guerrière souhaitant lui faire parvenir la sincérité des paroles que j’étais sur le point de prononcer.

-Je ne sais pas pourquoi tu m’as aidé, Shadow. Mais sache que je paye toujours mes dettes, mon nom est Ren Maebara, et si un jour tu as besoin de mon aide pour quoi que ce soit tu pourras me trouver dans le quartier ouest.
Prononçais-je d’une manière peut-être un peu trop solennelle.

Après, vu que la femme ne connaissait pas ma véritable identité, il était fort possible qu’elle se rit de moi, à première vue un gringalet de première. Et il est vrai qu’ayant eu le privilège de la voir moi-même en action je pouvais le comprendre. Si elle faisait l’erreur de ne pas me prendre au sérieux peut-être lui révélerais-je ma véritable identité ; c’était un risque élevé, mais j’étais une personne qui payait toujours ses dettes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiji Sahoshite

Créature des ombres

avatar


Féminin Origine : Wan
Localisation : Din
Occupation : Leader Sturz
Opinion politique : Anti-wan (ex-militaire Wan)
Arme(s) : Deux lames, parfois un arc
Fiche : Aurez-vous assez de cran ?


Messages : 79

MessageSujet: Re: Un petit coup ? [PV Meiji]   Jeu 19 Sep - 15:45

Le renard brun


A peine avais-je prononcé ma dernière phrase que je senti une folle envie de me jeter sur ces hommes, assoiffée par le sang... Et ça recommençait... C'était insupportable. C'est alors que je me sentie tirée, le jeune homme que je venais d'aider venait de me prendre par la main pour me tirer en vitesse à l'extérieur. Sans le savoir, il venait certainement de laisser la vie sauve à toutes les personnes présente dans ce bar. Une fois bien éloignés, placés dans une ruelle, il me fixa alors, s'apprêtant apparemment à dire quelque chose d'important.

-Je ne sais pas pourquoi tu m’as aidé, Shadow. Mais sache que je paye toujours mes dettes, mon nom est Ren Maebara, et si un jour tu as besoin de mon aide pour quoi que ce soit tu pourras me trouver dans le quartier ouest.

Mmm donc il savait qui était Shadow ? C'était déjà ça de moins à lui apprendre, tellement de racontars circulaient à mon sujet... Mais avec ce qu'il venait de voir, il devait bien être fixé sur ce qui était vrai ou non. Je lui souris alors. Pas un sourire moqueur ou qu'on adresse à un enfant pour le féliciter, un sourire sincère.

- Pour ma part, mon vrai nom est Meiji Sahoshite, tu peux m’appeler Shadow si tu veux, l'un et l'autre ne me dérangent pas. Pour ce qui est du service, en temps normal je t'aurais répondu que je n'en ai pas à te demander, mais... je dirige les Sturz, je ne sais pas si tu en as déjà entendu parler... Un groupe de résistant qui désire la chute de Wan. Je recherche des gens, courageux et doués pour la plupart, ça m'éviterais des bains de sang inutiles. Je t'avoues que tu m'as quelques peu impressionnée tout à l'heure alors si ça t'intéresse, la porte de mon QG t'es ouverte.

Je sentie alors une odeur bien trop connue émaner de lui... Je reculais alors d'un pas, mon bras placé sur mon nez et ma bouche. Le sang, encore le sang... Lui par contre, je n'avais aucune intention de lui faire le moindre mal, il faudrait que je remédie à ce problème une fois qu'il serait parti. Je connaissais des personnes qui feraient parfaitement l'affaire, mais pour l'instant il fallait simplement que j'évite de sauter à la gorge de ce pauvre garçon. Il était rapide, certes, mais si je le traquais il n'y couperait pas. Et puis, perdre un potentiel membre ou allier en le vidant de son sang ce n'était pas très prometteur pour le groupe. Je me mis alors à penser que je pourrais peut-être simplement en boire un peu mais me sortie vite cette idée de la tête. La douleur était insupportable lorsque cela arrivait et encore une fois, je ne tenais pas à lui faire du mal. Je ne l'avais pas sauvé de ce gros con pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un petit coup ? [PV Meiji]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un petit coup ? [PV Meiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un petit coup de main ? (pv Shitsu)
» Petit coup de déprime [Jeremy]
» Un petit coup de pouce pour la promo d'un livre ^^
» Allez, viens boire un ptit coup a la maison /paf [Pv Makoto]
» Petit coup de gueule....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wan~Din :: Din :: La cité morte :: Le Pub-