Wan, la ville du ciel...Din, la ville de la terre... Quel camp choisirez-vous?

Partagez | 
 

 Ren Maebara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Maebara

Le Renard

avatar


Masculin Origine : Din
Localisation : Din
Occupation : Leader d'une petite bande de traficants
Opinion politique : Rien à foutre tant qu'on ne vient pas mettre le nez dans mes affaires !
Arme(s) : Deux couteaux
Fiche : A la découverte de maître Renard
Messages : 15

MessageSujet: Ren Maebara    Lun 16 Sep - 3:33

Nezumi de No.6

~ IDENTITÉ  ~

  • Age : Dix-neuf ans
  • Nom : Maebara, même si une grande majorité l'ignore
  • Prénom(s) : Ren
  • Surnom(s) : En général on le connaît sous le nom de Fox, le renard.

  • Territoire d'origine : Din
  • Territoire actuel : Din


    ~ PHYSIQUE ~











    Ren n'a jamais été bien grand, et même si certains docteurs prétendent que les hommes continuent de grandir jusqu'à leurs vingt-et-un ans, il doute cependant de gagner un jour les cinq centimètres qui lui permettraient d'arriver ne serait-ce qu'au mètre soixante-quinze... Tous des charlatans de toute manière, les docs ! Enfin, comme disait son père tant qu'on a les deux pieds qui touchent par terre, c'est la taille idéale !
    Le teint plutôt pâle et de constitution fine, certains pourraient le croire maladif et seraient sans nul doute surpris de la force qu'abrite ce corps d'apparence si frêle. Il suffit d'ailleurs à la plupart de ceux qui le rencontrent de poser les yeux sur l'expression impassible et vaguement suffisante qui ne dépare jamais son visage pour vite oublier le reste. En effet, Ren respire la confiance en lui, de la lueur determinée de ses yeux gris foncés en passant par le pli décidé de ses lèvres fines ; mais paraît également légèrement associable et méprisant.

    Habillé la plupart du temps discrétement, la moitié de son visage imberbe dissimulé dans une vieille écharpe qui ne le quitte jamais, Ren arrive tout à fait à passer inaperçu s'il ne souhaite pas être vu. Si l'ensemble de son physique, sans oublier ses cheveux noirs mi-longs qu'il ramasse en catogan et dont plusieurs mèches indisciplinées lui retombent devant les yeux, lui donne un aspect assez androgyne, ses expressions et son comportement ne permette pas de douter de sa virilité. Sans compter le fait qu'il n'hésitera pas à s'en prendre au premier qui oserait lui faire un quelconque sous-entendu...
    L'unique chose remarquable que Ren possède est sa voix. Grave, chaude, un brin rocailleuse, elle possède ce petit quelque chose qui fait que quand le jeune homme ouvre la bouche, on a envie de l'écouter. De ce fait, il chante plutôt bien, mais très peu de personnes ont pu avoir l'honneur de l'écouter, Ren ayant plus honte de ce don qu'autre chose.

    La vie à Din, où il est né, a marqué son esprit et son corps. Et ce dernier possèdent des cicatrices impressionnantes sous l'abri de ses vêtements. Cicatrices dont, au contraire de la plupart des petits caïds de Din, le renard n'aimait pas du tout se vanter. Chacune d'entre elles représentant pour son esprit intransigeant une erreur dont il ferait mieux de se souvenir.
    En bref, Ren Maebara n'est pas vraiment ce qu'on pourrait appeller un homme qui en impose. Ni grand, ni fort, ni même spécialement beau, il ne possède rien qui puisse éveiller la méfiance de ses pairs. Si ce n'est la lueur calculatrice bien dissimulée qui habite ses yeux anthracites.
    Une règle d'or de Din que le renard pourrait se faire un plaisir de vous rappeler ? Ne jamais se fier aux apparences.













    ~ PSYCHIQUE ~













    On l'aura comprit, l'homme que tous se plaise à appeler Fox n'étant absolument pas roux, il est clair que ce surnom n'a rien à voir avec son physique mais bel et bien son mental. Et Ren est en effet une personne assez rusé. Après tout, réussir à devenir le chef d'une bande de petites frappes quand on possède un physique comme le sien signifiait qu'il se devait d'user d'une certaine ingéniosité en contrepartie. Surtout dans une ville comme Din en fait.
    Intelligent et ayant eu la chance de bénéficier d'une certaine éducation dans la première partie de sa vie, Ren a vite apprit à appliquer ces dons de la génétique à sa survie. Froid et fin stratège, il est sans nul doute le roi incontesté des plans retords.

    Cependant sa personnalité est également des plus glaciales et méthodiques. Ren ne s'attache jamais aux gens. Oh, certains peuvent lui plaire, l'intéresser et même sincérement le préoccuper. Mais sa propre personne passera toujours avant les autres. Ou en tout cas c'est ce dont le jeune homme aimerait se persuader car son instinct semble ressentir l'exact contrare de ce dont son esprit cartésien voudrait le convaincre. Ce paradoxe assez difficile à comprendre se traduit dans sa vie de tous les jours par un comportement parfois assez étrange, tantôt détaché, tantôt soucieux et vindicatif.
    L'autre trait de caractère qui pourrait l'identifier serait son ambition démesurée. Fox aspire à arriver un jour au sommet, à diriger son petit monde et à ne plus avoir à se préoccuper de la faim ou de l'argent. En bref, un peu mégalo sur les bords parfois.

    Son amour des livres est également une chose étonnante à Din même s'il ne fait aucun doute que c'est de là que lui vient la plus grande partie de sa culture et de son inventivité à l'heure d'imaginer toute sorte de plans.
    Dans ses relations avec les autres il peut paraître terriblement arrogant et trop sûr de lui. En particulier quand le jeune homme doit traiter avec ses subordonnés. Subordonnés qui malgré tout lui prêtent une confiance aveugle car jusqu'à maintenant leur renard ne s'est jamais trompé.
    Mais sa façade de garçon froid, poli et impassible se fissure bien vite si l'énervement s'empare de lui, le menant dans des crises de rage totalement à l'opposé de ce qu'il a l'habitude de montrer et qui pourrait en surprendre plus d'un. En clair, Ren est un paradoxe à lui tout seul, totalement imprévisible et assez difficile à comprendre. La seule chose immuable chez lui est son code de l'honneur ; ne voulant rien devoir à personne, le jeune homme paye toujours ses dettes, sans exceptions. Tout comme il se vengera sans faillir si on s'en prend à lui.














    ~ PARCOURS DE VIE ~













    Naître à Din n’était pas ce que l’on pouvait appeler un cadeau de Dieu. Mais si ce simple fait promettait à la plupart de ses victimes une vie douloureuse, Ren Maebara , lui avait eu la chance d’avoir une enfance plutôt heureuse pour un Dinois. Il fut le premier enfant d’un jeune couple qui, s’ils en bavaient pour pouvoir vivre convenablement, s’aimait profondément et désirait sa naissance. Son père était un homme doux qui tenait un petit étal dans le Souk, tandis que sa mère travaillait dans une fabrique de vêtements de seconde main. Ils faisaient partis de ces rares personnes qui, dans la ville de la Terre, avait opté pour un travail honorable.

    Les huit premières années de sa vie restent, encore aujourd’hui, les meilleures souvenirs de sa courte vie. Ren avait droit à au moins deux repas par jours et même si leur petite cabane construite à la va-vite derrière l’étal du Souk n’avait rien de bien glorieux, le petit garçon avait la chance d’habiter dans un endroit couvert, propre et surtout que ses parents savaient rendre chaleureux. Son géniteur, passionné de lecture, eut tôt fait de lui transmettre sa passion pour les livres poussiéreux qu’il réussissait à se procurer parfois, ce genre d’objets n’étant pas spécialement prisé au cœur de la ville néfaste. Sa mère, dotée d’un esprit moins romanesque et plus pratique, lui apprit les bases des mathématiques. Et celui qui plus tard allait devenir le Renard leur serait pour toujours reconnaissant d’avoir ainsi éveillé son esprit. L’enfant d’alors était bien différent de l’homme qu’il allait devenir. Extraverti et sociable, Ren ravissait ses parents de par son esprit vif, sa joie de vivre et le plaisir qu’il prenait à chanter pour eux, de cette voix si spéciale qui ravissait leurs oreilles.

    Cependant Din était une ville vorace et, ce que Ren n’allait pas tarder à apprendre, ne donnait que pour mieux reprendre. Un jour l’un des nombreux petits gangs qui sévissait dans leur quartier décida de braquer l’étal de son père. Ce dernier tenta de résister ; on n’hésita pas à le poignarder sous ses yeux avant d’embarquer la recette du jour et toute la marchandise que le groupe de délinquants pouvait porter. Ren n’oublierait jamais ce jour, l’agressivité sur le visage de l’adolescent, à peine plus qu’un enfant, qui avait tué son père sans le penser deux fois. Leurs yeux affamés étaient gravés au fer rouge dans son esprit. De vraies bêtes. C’était la seule pensée qui l’avait envahi à cette vision. Des chiens enragés. Ils ne l’avaient même regardé, gamin insignifiant qu’il était alors, mais lui ne pourrait jamais les oublier. L’indifférence des autres négociants qui s’étaient empressés de détourner le regard et sauver leur peau l’avait marquée également. Leurs voisins, amis, qui n’avaient même pas levé le petit doigt en voyant cet homme avec qui ils avaient échangé des plaisanteries le matin même se faire poignarder sous leur nez.

    Mais au fond n’était-ce pas après tout qu’un drame parmi tant d’autres à Din ?

    Sa mère ne fut plus jamais la même après ça. Non seulement ces délinquants lui avaient pris l’homme qu’elle aimait mais la principale source de revenue qui faisait vivre leur famille s’était envolée avec lui. Sa joie de vivre disparut, laissant place à une sombre résignation tandis qu’elle se tuait au travail pour tenter de se nourrir, et de le nourrir lui, Ren. Qui, s’il était jeune, se rendait cependant bien compte de la charge qu’il représentait pour sa mère qui dépérissait de jour en jour sous son regard impuissant. Lui aussi changea. Se forgea une carapace de dureté qui lui permettait de faire face à leur graduelle descente en enfer. De curieux et joyeux, il devint froid, taciturne et peu bavard. Et surtout, à partir de cette période plus jamais il ne chanta. Le garçon se plongea plus que jamais dans les livres, cherchant dans les récits ou les livres de sciences une solution à tous leurs problèmes. Mais hélas, ce monde enchanteur que son père lui avait fait découvrir ne recelait pas d’une telle réponse magique. De plus en plus déçu par ce destin qui s’acharnait sur eux, l’enfant décida, le jour où l’on vint les virer de chez eux puisqu’ils n’utilisaient plus l’étal, qu’il appliquerait tout ce qu’il avait appris jusqu’alors pour aider sa mère de son mieux.

    Dès lors le garçonnet commença à voir les personnes qu’il rencontrait comme guère plus que des pièces sur un échiquier. Et son ingéniosité devint un outil pour rouler la plupart d’entre eux dans la farine. Sans la moindre pitié. Le renard en lui s’était réveillé même s’il passerait bien des années avant qu’on ne commence à l’appeler Fox.
    Pendant six ans sa mère et lui réussirent à vivoter de cette manière non sans coût. La femme qu’il l’avait mis au monde déclinait de plus. Maigre et éteinte, Din semblait la ronger de l’intérieur et l’adolescent enrageait de ne rien pouvoir faire pour elle. Puis un jour le désespoir l’entraîna à accepter cette miraculeuse poudre blanche qui lui donnait un coup de fouet et lui permettait de tout oublier pour un temps. Mais aussi haut que cette drogue lui permettait de monter, la descente n’en était que plus terrible, l’enfonçant toujours plus dans un abîme obscur et profond. Au début Ren ne se rendit pas compte du cercle vicieux dans lequel était plongée sa mère, bien trop pris par ses petits business qui lui permettaient de ramener un extra à la maison. Et quand la vérité lui saute aux yeux, il était bien trop tard.

    Ce qui devait finir par arriver se produisit. L’anciennement respectable madame Maebara contracta de grandes dettes avec les dealers du coin. Devenue osseuse tellement elle était maigre, perdue dans un monde qu’elle la seule à percevoir, elle était bien entendu dans la totale incapacité de les rembourser. Et un jour, alors même que Ren battait les ruelles pour trouver une opportunité de se faire un peu d’argent, elle ne rentra pas sous le vague abri de toile qui leur servait de foyer. Une semaine passa, et même si l’adolescent se doutait de ce qui s’était produit, cela ne l’empêcha de verser toutes les larmes de son corps quand on l’informa qu’on avait fini par retrouver son corps dans un tas d’immondices. Battue à mort apparemment. Ce fut les dernières larmes que le renard versa jamais, et avec elles s’enfuit le peu qu’il lui restait de considération et sensibilité.

    Petit à petit son intransigeance et son application portèrent ses fruits. D’abord comme revendeur d’informations il se fit un nom. Puis un dealer finit par acheter ses conseils pour s’occuper d’un rival. Ce fut là qu’il débuta vraiment. De plus en plus de gens eurent recours à ses plans finement élaborés. Ren offrait sa loyauté et son aide à celui qui le payait le plus et très vite un chef de quartier finit par le prendre sous son aile. Il s’appelait Roku et dirigeait l’un des plus grands trafics de coke de l’ouest de Din. La confiance qu’il plaçait dans ce drôle de petit personnage était absolue ; si le caïd était arrivé à cette hauteur ce n’était pas pour rien, il savait s’entourer. Et Roku aimait bien ce bonhomme à l’intelligence froide mais dont les coups de sang arrivaient à l’impressionner. Mais celui qui se gagna alors le nom de Fox sous ses ordres n’eut aucun scrupule à se retourner contre lui le moment venu. Insidieusement, avec une patience et une sournoiserie sans pareil, le jeune homme de dix-sept ans avait gagné la loyauté des plus proches de Roku. Il en avait aidé certain en échange de faveurs, en avait fait chanté d’autre et n’avait pas hésité à faire éliminer dans des mises en scènes parfaites ceux qu’il n’avait pas réussi à corrompre. Et le jour venu il prit la place et la vie de l’homme de sa propre main, sans le moindre remord. Car après tout, n’était-ce pas lui qui avait indirectement provoqué la mort de sa mère ? Ce ne fut pas pour autant que Ren rechigna à prendre la place de cet individu qu’il avait abhorré. Il aurait été bien trop bête de ne pas profiter de cette opportunité. Au moment où le jeune brun planta son couteau dans le cou du plus vieux, il ne put s’empêcher de penser avec un sourire amer que Din avait gagné ; lui aussi se trouvait pris dans cet engrenage sans retour.

    Deux ans passèrent et Fox réussit à rester à la tête du gang. Et si tous connaissait le pseudonyme de leur chef, seule une poignée de ses plus fidèles hommes connaissaient son apparence, ce qui était suffisant pour qu’il administre le business, ses lieutenants se chargeant pour lui de faire la loi au milieu des délinquants indisciplinés et violents. Sa vie était compliquée mais assez confortable. Et surtout sa position lui proposait assez de défis pour l’empêchait de sombrer dans la mélancolie et le désespoir. Din lui avait tout pris et pourtant c’était le mécanisme de cette ville pourrie qui le maintenait en vie. Quelle amère vérité ! Et quelle douce ironie…













    ~ AUTRES ~













  • Animal de compagnie : Aucun.
  • Objet fétiche : La vieille écharpe brune qui ne quitte jamais son cou, elle appartenait à son père.
  • Arme : Deux couteaux aves lesquels il sait plutôt bien se débrouiller.
  • Pouvoir et faiblesse ://


Dernière édition par Ren Maebara le Lun 16 Sep - 11:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny


avatar


Origine : Wan~Din
Localisation : Wan~Din
Occupation : Maître du Jeu
Arme(s) : Fatalité
Messages : 77

MessageSujet: Re: Ren Maebara    Lun 16 Sep - 5:57

Bonjour et bienvenue sur Wan~Din!

J'ai hâte de découvrir l'histoire de ton personnage Smile Si tu as des questions n'hésite pas Wink

Bonne continuation et au plaisir de te lire! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Hemera


avatar


Masculin Origine : Wan
Localisation : Din
Occupation : médecin vengeur
Opinion politique : Anti-Wan anciennement pour l'égalité
Arme(s) : scalpel
Fiche : Médecin déchu
Messages : 50

MessageSujet: Re: Ren Maebara    Lun 16 Sep - 9:37

C'est biença... plein de nouveaux membres
*a déjà plein d'idées pour jouer avec*
Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren Maebara

Le Renard

avatar


Masculin Origine : Din
Localisation : Din
Occupation : Leader d'une petite bande de traficants
Opinion politique : Rien à foutre tant qu'on ne vient pas mettre le nez dans mes affaires !
Arme(s) : Deux couteaux
Fiche : A la découverte de maître Renard
Messages : 15

MessageSujet: Re: Ren Maebara    Lun 16 Sep - 10:24

Hello ! Merci beaucoup de l'accueil !
En plus j'ai le plaisir d'annoncer que ma fiche est terminée !
J'espère qu'elle vous plaira Razz 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny


avatar


Origine : Wan~Din
Localisation : Wan~Din
Occupation : Maître du Jeu
Arme(s) : Fatalité
Messages : 77

MessageSujet: Re: Ren Maebara    Lun 16 Sep - 12:14

Voilà un personnage fort intéressant et une histoire bien émouvante.

Eh bien, j'ai le plaisir de t'annoncer ta validation! Very Happy

Je m'en vais de ce pas t'administrer ton rang et ton groupe Smile

N'hésite pas à répondre aux demandes de rp ou à proposer le tiens et éventuellement à jeter un œil aux sujets ouverts qui attendent une réponse ;D

Bon amusement! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren Maebara

Le Renard

avatar


Masculin Origine : Din
Localisation : Din
Occupation : Leader d'une petite bande de traficants
Opinion politique : Rien à foutre tant qu'on ne vient pas mettre le nez dans mes affaires !
Arme(s) : Deux couteaux
Fiche : A la découverte de maître Renard
Messages : 15

MessageSujet: Re: Ren Maebara    Lun 16 Sep - 12:25

Merci beaucoup ! Hâte de RP parmi vous ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ren Maebara    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ren Maebara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wan~Din :: Le commencement :: Registre de la population :: Archivés-