Wan, la ville du ciel...Din, la ville de la terre... Quel camp choisirez-vous?

Partagez | 
 

 Renaissance - Mission - Perte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bastian Sen

Mécanique détraquée

avatar


Origine : Wan
Localisation : Din - Tai
Occupation : Espion de Tai et jouet du Seigneur El
Arme(s) : Je suis une arme ^__^
Fiche : Utilité d'une machine
Messages : 299

MessageSujet: Renaissance - Mission - Perte   Ven 18 Jan - 18:26

Mémoire réinitialisée. Mise à jour. Le passé n'a jamais existé. Ce n'est pas nouveau. Mais une trace subsiste: El. Peu importe combien de fois on manipulerait sa mécanique. Peu importe combien de fois on réinitialisera sa mémoire. Une chose était très clairement ancré et imprégnait tout son être: El. A défaut de ne pouvoir effacer El de sa mémoire, ils ont tenté de le rendre moins important. Ca a plus ou moins fonctionné. Il ne reste pour eux qu'à croiser les doigts. Ils ne peuvent pas se plaindre: c'est une aubaine pour eux que d'avoir pu dénicher un robot fonctionnel à Din. Une véritable aubaine. Bastian. Tel est le nom de la machine. Il le resterait. Cela n'a pas d'intérêt pour eux de le changer. Bastian. C'est un nom très humain. Son apparence aussi est très proche de l'humain. Etait plutôt. Désormais, l'étrange mécanique était abîmée ça et là. Découvrant des articulations mécaniques jonchées de fils électriques. C'était dangereux de le laisser errer librement dans Din. Mais ils avaient pu établir la conclusion qu'il était adapté au combat. Il saurait se défendre. D'abord quelques tests en étant accompagner. Surveiller de près. La confiance prend place aux craintes et aux doutes. Il n'y avait pas de souci à se faire. Ce robot pourrait leur servir. Une chance. Wan ne sait pas à qui elle a affaire. Si elle pense que tous les habitants de Din sont résignés et arriérés alors elle tombera de haut. Wan ne doit pas s'imaginer que ses actes abominables resteront à jamais impuni. Bientôt, ils lui montrerait. Bientôt. Mais en attendant ils avaient besoin d'informations. Bastian les leur fournirait. Il avait cette capacité à enregistrer les informations qu'il entendait et voyait. Il suffisait de le laisser être un peu partout. Eux se chargeraient de trier les informations récoltées.

Bastian errait sans véritable but dans les rues. Le seul ordre qui lui avait été donné était d'aller en ville et d'écouter. La machine est allé et écoutait. Parfois elle se défendait. Il n'était pas inscrit dans son programme qu'elle devait se laissée faire lorsqu'elle était attaquée. Ni même les épargner... Mais ça, c'était en fonction de si ses assaillants avaient de la chance ou non. Ni plus ni moins. Bastian se rendit à la base de câbles. Il leva les yeux au ciel et resta immobile. Le temps passait. Il ne bougeait pas. Il semblait absorbé par ce qu'il y avait en haut et qui lui semblait désormais inaccessible.

- J'ai perdu quelque chose. Mais quoi? Dit-il de sa voix synthétique.

Il s'efforçait de rechercher dans sa mémoire. En vain. Nouvelle recherche. Rien. Lancement d'une nouvelle recherche. Toujours rien. Qu'avait-il oublié? Etait-ce important? Peut-être que non: il ne s'en souvenait plus et ne trouvait aucune information dans sa mémoire. Peut-être que oui: il n'avait pas totalement oublié et en avait gardé une trace infime. Qu'avait-il perdu? Trouverait-il une réponse? Nécessitait-il une réponse? Une machine pouvait-elle seulement se questionner?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevahn Solossim


avatar


Féminin Origine : Din
Localisation : Vous me trouverez si vous en avez besoin
Occupation : Prostituée
Opinion politique : J'aimerais monter à Wan... après être pour ou contre...
Arme(s) : des aiguilles empoisonnées
Fiche : Et c'est comme ça
Messages : 104

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Mar 22 Jan - 17:59

Les choses changent! Les choses changent ! Enfin ça c'est ce que tous le monde beugle depuis des jours partout dans Din. Même le soir, la nuit, à toute heure, ça devient impossible de travailler correctement avec tous ces hystériques. Ha ça les gros bonnets ils étaient bien occupés à faire leur rébellion, à se planquer, à cacher leur fric et leurs marmots... mais plus personne pour se détendre avec Yevahn.

« Hé non ma pauvre fille tu t'attendais à quoi ? »

Enfin... c'était une aubaine comme une autre. Peut être une possibilité de retrouver Flight ? On savait jamais. C'est pour ça que je balade au niveau des câbles... s'il est là haut, j'essaierais de remonter, une fois encore, et s'il est encore en bas...il essaiera peut-être de venir... Au bout d'un moment l'espoir, reste que ça. Et puis ma vie est pas si nule, j'ai un... « toit » à manger, un boulot, comme un autre... et...

« Haa voyez vous ça... »

Un robot. Enfin si il avait pas eu les circuits à l'air je l'aurais jamais su. Il est pas mal fichu celui là. Pas de Din pour sûr ! Trop bien fait. Trop réaliste... Trop humain. Ca me colle des frissons ça. Imaginez de retrouver mon Flight en mode boite de conserve mais avec toujours la même tête... je supporterais pas... Mais celui là c'est pas lui.
On va bien voir il a pas l'air de bouger, ni trop agressif. Bon... s'approcher serait pas une idée fine donc je reste un peu loin mais bon...


-Salut l'robot. Qu'est-ce que tu traînes donc à Din ? T'es trop bien pour avoir été conçu ici toi.

Hm c'était pas forcément la meilleure chose à faire, mais que voulez vous, je suis d'une curiosité très... ok un peu suicidaire. Il me reste quoi ? Quand on a goûté à Wan, Din c'est triste, fade, vide, froid, dur,... j'suis pas faite pour ça moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Sen

Mécanique détraquée

avatar


Origine : Wan
Localisation : Din - Tai
Occupation : Espion de Tai et jouet du Seigneur El
Arme(s) : Je suis une arme ^__^
Fiche : Utilité d'une machine
Messages : 299

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Ven 25 Jan - 18:37

Une voix. Bastian tourne la tête en direction de la voix. La fixe puis regarde autour de lui pour savoir à qui elle s'adresse. Personne. Elle parle toute seule? Les humains parlent parfois tout seul... Peut-être parce qu'ils se sentent seuls? Bastian analyse la phrase. Robot. Lui en est un. Cela signifie-t-il qu'elle s'adresse à lui? Probable. Bastian fixe la femme. La détaille. Tout sera conservé dans sa mémoire. Ce qu'il voit. Ce qu'il entend. Puis tout sera réinitialiser. Sans doute. Très certainement même. Bastian ne s'en souviendra pas. Comme toujours. Comme pour tout. Sauf peut-être une chose...

- J'ai perdu quelque chose.

Bastian marque une pause. Semble chercher au plus profond de sa mémoire. Elle ne lui permet pas d'aller bien loin. Il sourit. Sourire angélique. Sourire mécanique.

- Je ne sais plus quoi.

"Plus". L'avait-il su un jour? N'était-ce pas son programme qui lui jouait des tours? Et s'il avait été affecté par un virus? Il ajoute:

- Je crois...

Son sourire a disparu. Il se détache de son interlocutrice. Regarde en haut à nouveau. Il répète doucement de sa voix de synthèse:

- T'es trop bien pour avoir été conçu ici toi.

S'il n'était pas d'"ici". D'où était-il? Quel était ce "là-bas"? Le saurait-il un jour? Avait-il seulement besoin de le savoir? Qu'est-ce que cela lui apporterait de le savoir? Pourquoi savoir? Saurait-il s'en souvenir aussitôt qu'il saurait? Savoir. Ne pas savoir. Se souvenir. Oublier. Comme une balance instable. Bastian ne savait pas. Ne pouvait pas savoir.

- D'après toi, où ai-je été conçu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevahn Solossim


avatar


Féminin Origine : Din
Localisation : Vous me trouverez si vous en avez besoin
Occupation : Prostituée
Opinion politique : J'aimerais monter à Wan... après être pour ou contre...
Arme(s) : des aiguilles empoisonnées
Fiche : Et c'est comme ça
Messages : 104

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Sam 26 Jan - 12:27

C'était effrayant vraiment ce robot était... beau... Vraiment beau enfin... il avait un visage bien fait, malgré ce que les coups avaient sans doute fait, toutes les égratignures qui laissaient voir les circuits... Mais il avait un beau visage, et un regard presque humain, et physiquement plus d'un humain aurait voulu lui ressembler c'était certain. Et..même son sourire... ca c'était déstabilisant, un sourire, tout simple, tout frai, comme si il n'y avait jamais eu aucun problème nulle part et que tout allait bien se passer et...

« Yevahn ma pauvre fille dit pas n'importe quoi c'est un robot, une machine, il a pas de sentiments, il voit pas plus loin que ses circuits lui permettent et il est pas optimiste »

Il fallait que j'arrête de le regarder il était un peu trop envoûtant... et je voyait trop souvent des corps usés par la faim, les maladies, la fatigue ou l'argent pour reconnaître quelque chose de beau... Voir la misère fait relativiser, et c'était agréable de voir quelque chose de beau à Din... comme Flight...Mais Flight était plus là alors je ne regardais plus vraiment les gens au final. Et puis il avait quelques problèmes d'emballage le robot. Des morceau de peau artificielle qu'étaient plus là, qui manquaient et donc on voyait en dessous. Tout ce qu'il pouvait avoir de froid et d'inhumain.
Mais c'était fou quand même, il avait l'air perdu. Comme un petit enfant que sa mère aurait lâché et qui ne saurait pas comment rentrer chez lui, qui a oublié des choses. Et pire, qui veut s'en souvenir. Comment un robot peut vouloir se souvenir de quelque chose ? Il est réinitialisé et hop, on n'en parle plus c'est quelqu'un d'autre, un autre programme, différent du précédent... Alors pourquoi il avait l'air perdu comme ça... ?
Je sursaute quand il me pose sa question. Pas à cause de la voix, ou du fait qu'il parle, ou de son timbre, non... non mais parce que sa question est trop étrange pour un robot. Pas normale. Mais si on peut satisfaire la curiosité...


-Tu dois venir de Wan... ici les robots sont pas habillés comme toi... sont détruits assez vite pour faire des pièces détachées en fait... Et même... tu ressembles trop à un humain, ils ont soigné l'apparence... tu devais servir dans les hautes sphères là haut, un genre de « pièce unique », une commande peut-être...

C'était comme ça là haut, des robots en série, et quelques uns qui sortent du lot fait sur une matrice particulière. Pas sorti d'usine, sorti d'un atelier d'artisan. J'avais pas vu grand chose de mon séjour là haut mais ça j'avais remarqué. Pas parce que je fais ce métier que je sais pas observer ou que je suis idiote...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Sen

Mécanique détraquée

avatar


Origine : Wan
Localisation : Din - Tai
Occupation : Espion de Tai et jouet du Seigneur El
Arme(s) : Je suis une arme ^__^
Fiche : Utilité d'une machine
Messages : 299

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Lun 4 Fév - 12:56

La jeune femme lui expliqua qu'il devait venir d'en haut. En haut. La direction dans laquelle il regardait. S'il venait d'en haut que faisait-il en bas? S'il avait été conçu pour servir dans les hautes sphères pourquoi n'était-il pas là-bas? Bastian acquiesce en fixant le ciel. Une pièce unique. C'est ce qu'il était. Une pièce unique qui devrait finir en pièce détachée ici en bas. Bastian se souvint de quelques individus qui s'en étaient pris à lui. Il les avait mis hors d'état de nuire comme son programme le lui permettait. C'était donc dans le but de le mettre en pièce que ces personnes l'avaient pris d'assaut?

- Je crois que je comprends pourquoi ces gens m'ont attaqués, maintenant.

Dit placidement la machine en hochant doucement la tête.
Bastian se tourna vers la jeune femme et l'observa fixement avant de lui demander si elle comptait le réduire en pièces détachées elle aussi. Sa demande faites, il marqua une courte pause avant de préciser imperturbablement:

- Si tu m'attaques: je te tue.

Bastian ne savait pas s'il pouvait véritablement "mourir" comme les humains. Mais quelque chose dans ces circuits étaient profondément inscrit. Quelque chose qui le pousserait à continuer de fonctionner autant de temps qu'il le faudra. L'éternité même s'il le faut. Quelque chose qui l'obligeait à rester en état de marche, en "vie". Même si cela semblait surréaliste.

La jeune femme l'ignorait peut-être. Ou même peut-être pas. Mais elle pouvait s'estimer heureuse que Bastian ne l'attaque pas sans raison. Autrefois, Bastian disposait d'un lecteur de puce qui le poussait à éliminer ceux qui n'en portaient pas. A présent, cette fonction ne faisait plus partie de lui. D'abord parce qu'elle avait été endommagée, ensuite parce que ceux de Tai qui l'avaient récupéré avaient fait en sorte de lui retirer complètement cette capacité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevahn Solossim


avatar


Féminin Origine : Din
Localisation : Vous me trouverez si vous en avez besoin
Occupation : Prostituée
Opinion politique : J'aimerais monter à Wan... après être pour ou contre...
Arme(s) : des aiguilles empoisonnées
Fiche : Et c'est comme ça
Messages : 104

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Jeu 7 Fév - 9:36

Ola ola... ça commençait à sentir mauvais tout ça. J'apprécie mal quand ça parle de mort, de tuer des gens tout ça. C'est pas mon boulot moi, au contraire on va dire même. Et si je tue bin... c'est de la légitime défense. J'ai aucun goût pour le meurtre, la torture, les choses avec plein de sang partout, la douleur, les cris... C'est pas bien mon domaine. Et pourquoi il me dit ça comme ça ? C'est un robot de combat ? On dirait pas,l es robots de combat ont des armes planquées partout, ils doivent en imposer, ils ont des armes même pas cachées aussi. Lui... lui il a ses habits, ses circuits à l'air... et c'est tout. Même sa mémoire a l'air d'en avoir prit un sérieux coup... peut-être une puce endommagée ou un truc qu'a fondu quelque part...

« Eeeenfin Yev' t'es pas mécano, même réparer une porte tu saurais pas alors donner un diagnostic sur un robot moitié mort et condamné au démembrage... »

Hola en voilà nue chose étrange, un frisson... C'est qu'une machine pourquoi ça me gène moi qu'il soit réduit en pièce ? Parce qu'il a l'air trop humain... Oui je sais c'est ça, enfin ça doit bien être ça. Ses yeux qu'ont l'air tout perdus, ses questions qui confirment un peu ça. Le fait qu'il soit trop réel, trop bien réalisé... Rhaaa ! Ça m'énerve ! Ya pas de pitié à avoir c'est une machine ! Pourquoi ça me touche comme ça moi ?

« Parce que t'es trop seule depuis trop longtemps ma fille »

Oui... oui ça doit pas aider... La folie me guette, ô joie, je me prend de pitié pour une boite de conserve... pfff tout se perd...

-T'en fait pas va, je compte pas de mettre en pièce, et puis même si je le voulais je sais pas du tout comment faire ça. Suis habile de mes mains mais pas en mécanique, la petite orfèvrerie comme ça, je connais pas, je sais pas faire. Alors t'as rien à craindre de moi, et aucune raison de me tuer... Tu cherches quelque chose ici ? T'as l'air aussi paumé que nous tous...

Nan c'est vrai, il avait pas l'air bien le robot là... Est-ce que ça peut avoir des états d'âme...'fin d'unité-centrale... ? Rha et puis zut un programme qui mime des sentiments, ou des trucs comme ça ? Faudra que je demande si j'ai un client qui bosse dans la robotique et tout ces trucs...
Moi je trouve ça très très très glauque, mais si ça peut amuser les gens d'en haut hein.... se prennent pour des dieux à créer des robots qui ressemblent trop à des humains, ya même des rumeurs qui disent qu'ils ont réussi à créer des « êtres vivants » des vrais et tout avec des idées, qui réfléchissent, qu'ont des sentiments... C'est à vous faire faire des cauchemars ces trucs et expérimentations comme ça...
:>_<:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Sen

Mécanique détraquée

avatar


Origine : Wan
Localisation : Din - Tai
Occupation : Espion de Tai et jouet du Seigneur El
Arme(s) : Je suis une arme ^__^
Fiche : Utilité d'une machine
Messages : 299

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Ven 8 Fév - 17:59

Elle n'y connait rien en mécanique. Elle n'a pas l'intention de s'en prendre à lui. Elle ajoute qu'il n'a pas de raison de la tuer. Bastian hoche doucement la tête.

- Tu as raison. Tant que tu ne m'attaques pas, je n'ai pas de raison de te tuer.

Il dit ça posément. Sans éprouver la moindre émotion. Ni joie ni colère ni tristesse. Que de l'indifférence. Parce qu'il est une machine. Et que les émotions qu'il peut donner l'impression d'éprouver ne sont que factices.

Elle demande s'il est à la recherche de quelque chose, car il semble aussi "paumé" qu'eux tous. Le terme qu'elle a utilisé ne fait pas encore partie de son vocabulaire. Il en ferait partie lorsqu'elle lui expliquerait la définition de ce dernier. Il pourrait ainsi ajouter un nouveau mot à son répertoire.
Mais avant, il répondit tout de même à la partie de sa question qu'il avait compris.

- Je ne sais pas ce que je cherche. Mais j'ai l'impression d'avoir perdu quelque chose... Que signifie "paumé"?

Il avait appris qu'il venait d'en haut. Une nouvelle interrogation. S'il venait d'en haut. Que faisait-il en bas? S'il était en bas qu'en était la raison?

- Si je viens d'en haut, alors cela signifie qu'ici nous ne sommes pas en haut. Alors, qu'est-ce que je fais ici qui n'est pas en haut? Ne devrais-je pas être en haut puisque c'est de là que je suis supposé venir?

Bastian s'interrogeait. Questionner faisait partie de ses programmes. Est-ce que se questionner en faisait partie aussi ou s'agissait-il simplement d'un défaut du programme qui le faisait d'avantage ressembler à un humain? Les humains sont des êtres curieux par nature. Celui qui vous dit que la curiosité est un défaut n'a rien compris. Si l'être humain n'avait pas été curieux, il n'aurait sans doute pu s'élever et survivre dans la nature. La Nature ne lui avait pas offert de puissants crocs semblables à ceux des loups ni même des griffes acérées comme celles des tigres, pas plus qu'elle ne lui avait offert du venin comme certains serpents. En revanche, elle avait doté l'Homme d'un sens d'observation et d'une imagination hors du commun. Ces deux éléments combinés à la curiosité de l'Homme lui ont ainsi permis de se hisser. Mais Bastian était une machine née des Hommes qui avaient acquis cette curiosité. La lui avait-il transmise? Et si tel était le cas, était-ce de façon volontaire ou accidentelle? Toujours est-il que Bastian ne pouvait s'empêcher de se poser des questions et comme ses créateurs, il avait bien évidemment besoin d'y trouver des réponses aussi curieux que cela puisse sembler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevahn Solossim


avatar


Féminin Origine : Din
Localisation : Vous me trouverez si vous en avez besoin
Occupation : Prostituée
Opinion politique : J'aimerais monter à Wan... après être pour ou contre...
Arme(s) : des aiguilles empoisonnées
Fiche : Et c'est comme ça
Messages : 104

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Mer 13 Fév - 9:25

Vraiment à l'ouest le robot, il devait avoir de gros problèmes... ou un formatage un peu trop brutal, ç supprime les fichiers système. Je sais pas grand chose de robotique ou d'informatique mais je sais la base.e t poser autant de questions... c'est pas normal, douter, c'est pas un truc qu'ils font les robots. Ils ont des programmes, ils sont destinés à faire un truc précis et pas un autre. Et « douter » c'est pas un programme qui doit exister je pense. Halala... c'est malheureux, destiné à la casse alors qu'il est encore en bonne santé... État... en bon état. A part quelques retouches à faire niveau de l'emballage ça va... à peu près... Et quelques problèmes dans l'unité centrale... Enfin. Si Wan l'a envoyé en bas...

-Paumé... paumé c'est un terme... un peu plus commun que « perdu » ça veut dire pareil à peu près. Pour tes autres questions... Là haut, c'est Wan, et ici c'est Din. Et ici c'est la poubelle d'en haut. Tout ce dont ils ne veulent plus ou n'ont plus besoin ils le balancent en bas et nous on récupère comme des bons crève la faim qu'on est. Mais les choses changent un peu. Avant il y avait un seul grand malade tyrannique, maintenant à ce qu'il paraît il y en aurait cinq. Le bordel... Enfin ça me changera pas ma vie.

Qu'il y ait un seul salop là haut ou 5 il fallait juste que je me fasse discrète lors des rafles... j'ai perdu des clients comme ça, des gens sympa... c'est toujours les sympa qui survivent pas... Je les ai retrouvés des vois, en morceaux rejetés à Din... Ils pensent que ça ne nous fait rien de voir des corps en charpie comme ça ?
Non bien sûr les déchets n'ont pas de sentiments ni sensibilité... Enfin...


-Tu devrais pas rester ici tu sais. Des méca' vont te tomber dessus, te démonter entièrement et il ne restera rien de toi. Ca serait dommage t'es plutôt pas mal à regarder et même si tes protocoles sont un peu en vrac t'arrive quand même à être cohérent... tu pourrais travailler pour quelqu'un qui te protégerait, te rendre utile... enfin je dis ça c'est toi qui voit.

Je dis ça je dis rien... Et puis c'est pas moi qui pourrais l'embaucher. Pas avec le boulot que je fais. Je m'imagine mal avec un client en train de bosser et lui qui regarde pour voir s'il se passe trop rien de grave. Ca serait un peu trop étrange... voire glauque... et déroutant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Sen

Mécanique détraquée

avatar


Origine : Wan
Localisation : Din - Tai
Occupation : Espion de Tai et jouet du Seigneur El
Arme(s) : Je suis une arme ^__^
Fiche : Utilité d'une machine
Messages : 299

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Jeu 2 Mai - 6:50

Paumé signifie perdu. Ce sont des synonymes, des mots différents qui désignent la même chose. Y a-t-il moyen de retrouver ce qui est perdu? Bastian a perdu son utilité en haut. Peut-il la retrouver? Bastian, dans sa mémoire, a perdu quelque chose qu'il ignore. Peut-il le retrouver? Si la solution de retrouver quelque chose, comment trouver cette solution? Bastian cherche dans ses programmes, dans sa mémoire défaillante. Une solution. Une idée ou un début d'idée qui lui permettrait de trouver une solution.

La jeune femme lui dit qu'à l'époque, il n'y avait qu'un dirigeant fou à Wan. Aujourd'hui, il y en a cinq. Mais ça ne change rien à sa vie à elle. Elle ajoute qu'il ne devrait pas rester ici, qu'il risquait de se faire démonter si des méca' lui tombaient dessus. Bastian la fixe. Il semble la transpercer, il s'approche d'elle.

- Inquiétude. C'est l'inquiétude qui dicte tes propos. Tu ne veux pas qu'il m'arrive malheur. Tu t'inquiètes.

Des bribes de mémoires dont il n'a pas conscience. Il avait fait des recherches sur les émotions humaines. Il avait été réinitialiser plusieurs fois. Il ne devrait pas se souvenir de cela. Mais on dit qu'un ordinateur et même un être humain n'oublie jamais totalement. La mémoire est une chose mystérieuse et complexe. Une espèce de labyrinthe intrinsèque. Peut-être même un labyrinthe mouvant. Jamais tout à fait pareil. Tenter d'y établir un plan serait vain.

- Décris-moi l'inquiétude.

L'intérêt de Bastian pour les émotions et les sentiments humains ne s'est pas estompés. Malgré l'oubli, il continue de vouloir savoir, de vouloir apprendre. D'où vient cet intérêt pour les émotions et les sentiments? Quel usage pourrait en faire une mécanique à l'apparence humaine?

Bastian est prêt à enregistrer les informations. Il doit savoir. Il ne sait pas pourquoi, mais il sait qu'il doit savoir. De la même façon qu'il ignore pourquoi le terme "protéger" prononcé par son interlocutrice résonne en écho dans les méandres de ses circuits qui composent sa mémoire défectueuse. Protéger. Ce terme ne lui est pas étranger. Protéger. Ce mot semble résumer son existence toute entière. Est-il supposé protéger quelque chose ou quelqu'un? Mais quoi? Ou qui? Et comment le savoir? Avait-il échoué dans cette mission de protection pour se retrouver dans ce que son interlocutrice avait décrit comme une décharge?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevahn Solossim


avatar


Féminin Origine : Din
Localisation : Vous me trouverez si vous en avez besoin
Occupation : Prostituée
Opinion politique : J'aimerais monter à Wan... après être pour ou contre...
Arme(s) : des aiguilles empoisonnées
Fiche : Et c'est comme ça
Messages : 104

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Sam 4 Mai - 0:25

Je crois que j'aurais été prète à tout.. sauf à ça. De l'inquiétude ? Pfff il croyait quoi le tas de ferraille ? Je dis ça et en même temps je me sens rougir. De m'être inquiétée effectivement, qu'il l'ai remarqué, qu'il me le fasse remarquer, qu'il demande ce que ça peut être. Rhaaa il m'énerve... mais je l'aime bien. Son côté totalement paumé sans doute. Alors... l'inquiétude, c'est quoi... ?

-Hé bien... c'est... pfff c'est compliqué !

Voila et c'est déjà pas mal. Il faut me laisser le temps de réfléchir un peu moi. Je suis pas comme tous ces wanais qui ont la chance d'avoir une bonne éducation d'aller dans des écoles et qui pourraient trouver une réponse très facilement. L'inquiétude c'est quoi... ? Facile à demander.

-Eum... Alors c... c'est... un sentiment humain déjà et...on ressent ça comme... voilà ! C'est de la peur. La peur qu'il arrive quelque chose de grave ou de dangereux à quelqu'un. Pas forcément quelqu'un dont on est proche ou quoi. Mais eum... on peut s'inquiéter quand on voit un enfant qui traîne tard le soir dans la rue tout seul, on peut s'inquiéter pour lui parce que c'est dangereux. On peut-être inquiet quand on est suivit par quelqu'un et qu'on sait pas qui c'est ou ce qu'il veut. On s'inquiète pour soi-même. C'est... Wai, c'est de la peur pour quelqu'un. C'est ça l'inquiétude... je crois. Oui je suis un peu inquiète pour toi. Parce que je me dis que... bin même si t'es une machine t'as pas l'air bien ici, et t'as l'air de chercher quelque chose à faire. T'es pas à ta place et ça te travaille on dirait. Et ça te rend un peu humain...

« Alors moi comme une pauv' pomme j'me fais avoir parce que j'ai un cœur de midinette qui devrait même pas exister ou survivre à Din... Tsss yev' t'es trop nulle »

Enfin... C'est déjà ça... c'est un début de réponse. Je sais pas si il va en faire quelque chsoe, sa mémoire virtuelle est peut-être endommagée et demain il s'en souviendra même pas... enfin après une sortie de veille quelconque pas même forcément demain précisément.

-Bon eum... tu as nulle part où aller je suppose... et comme je t'ai dit tout à l'heure c'est dangereux pour toi de rester tout seul comme ça dehors alors... bin... tu devrais trouver un endroit où te mettre à l'abris. Pas que des méca te tombent dessus... ça serait dommage...

Et voilà tu recommence, c'est une machine ma pauv' fille ! C'est pas grave si quelqu'un le désosse ou en fait des pièces détachées. Wai... Sans doute... mais moi ça me plaît pas. J'me sentirais coupable ou un truc du genre je pense... J'suis trop sensible, je devrais pas... Mais bon s'il vient de Wan il a peut-être vu Flight... on sait jamais, peut-être qu'il y a des trucs dans sa mémoire qu'ont pas été effacés. On verra plus tard. Peut-être même je le reverrais jamais le robot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Sen

Mécanique détraquée

avatar


Origine : Wan
Localisation : Din - Tai
Occupation : Espion de Tai et jouet du Seigneur El
Arme(s) : Je suis une arme ^__^
Fiche : Utilité d'une machine
Messages : 299

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Sam 4 Mai - 6:43

Elle avait commencé sa définition par un "c'est compliqué" appuyé d'un soupir. Elle n'avait pas tort: c'était compliqué. Il y avait même des savants qui s'étaient penché sur la question pour en écrire des livres. Ils y avaient sans doute même consacré presque toute leur vie. Elle se lança dans des explications. Bastian enregistrait. Il trierait les informations plus tard. S'il parvenait à percer le secret des émotions humaines sans doute pourrait-il mieux atteindre l'objectif de sa mission oubliée.
Pour connaitre l'inquiétude, Bastian devait connaitre la peur. La peur. Ce mot ne lui semblait pas totalement étranger.

- J'ai connu la peur. Déclara-t-il au bout d'un moment.

Il n'aurait pu dire le contexte dans laquelle il l'avait connue. L'avait-il éprouvée? Bastian avait oublié qu'autrefois, à Wan, c'était lui-même qui inspirait la peur. Il pouvait même la distinguer sur les visages de ses victimes. Mais aussi par d'autres aspects physiologiques autres que l'expression faciale, tel que la sueur, les tremblements, les tics qui secouaient les apeurés.

Mais avant, la jeune femme lui faisait remarquer qu'il valait mieux qu'il évite de trainer ici, auquel cas, il risquait fort de finir en pièce détachée. Elle pensait qu'il n'avait nul part où aller. Bastian avait bien un endroit où aller: Tai. La ville souterraine l'avait adopter. C'était pour eux désormais qu'il enregistrait les informations. Des informations qu'ils trieraient à leur tour. Sans doute Bastian serait-il à nouveau réinitialiser. En somme, sa "vie" n'était pas bien différente de celle de Wan. Au fond, il n'avait jamais été qu'un objet dont chacun pouvait disposé à souhait à condition de savoir l'utiliser.

- Où devrais-je me mettre à l'abri? S'enquit la machine de sa voix de synthèse.

Un pas. Deux pas. Il s'approche de la jeune femme un peu plus. La fixe. L'un de ses yeux est aussi noir que les ténèbres et il semble qu'une lueur presqu'humaine s'y tapisse. L'autre abîmé n'est qu'une lumière rouge et ronde, on y voit apparaitre le métal froid qui compose Bastian sous sa peau synthétique.

- Accompagne-moi là où on ne pourra pas me démonter.

Bastian aurait pu négocier. Il avait appris à négocier. Mais on lui avait ôter ces souvenirs où il avait appris à négocier et n'avait d'ailleurs jamais pu remplir totalement la part de son "contrat".



Dernière édition par Bastian Sen le Dim 5 Mai - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevahn Solossim


avatar


Féminin Origine : Din
Localisation : Vous me trouverez si vous en avez besoin
Occupation : Prostituée
Opinion politique : J'aimerais monter à Wan... après être pour ou contre...
Arme(s) : des aiguilles empoisonnées
Fiche : Et c'est comme ça
Messages : 104

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Sam 4 Mai - 10:48

Il avait connu la peur ? Hmm étrangement j'en doute, ou alors ça veut pas dire pareil pour lui et pour moi. En général quand je dis que j'ai connu quelque chose, c'est que je l'ai expérimenté personnellement. Lui il a du inspirer la peur... pas la connaître. La reconnaître chez les gens peut-être, sans doute. Un robot si bien fait c'était soit un prostitué, mais étrangement j'ai des doutes, les robots de ce type sont pas programmés pour apprendre, lui il pose trop de question. Donc il devait servir à la police ou quelque chose du genre. Donc la peur... oui mais chez les autres. Et pourquoi je me demande ça moi ? C'un robot... il ressent rien. Il peut mimer les émotions, pas les ressentir... Tsss Yevahn tu parts coooomplètement en live. Enfin bref.. Il coupe le fil de mes pensées par une question. Si moi je connais un endroit. Hé bin... ya bien chez moi...il ajoute qu'il veut que je l'amène où on pourra pas le démonter...

Mais par tout ce qui peut exister on dirait un humain... on dirait qu'il s'inquiète de ce qui peut lui arriver, qu'il a pas « envie » d'être démonté... Sans doute un protocole d'auto protection... je sais pas... ça me gène moi tout ça...


-Je eum...

Waiii super ma fille, d'une éloquence rare, très fin et spirituel. Allez reprend toi... au pire il te fera quoi le robot ? Et puis tu pourrais en profiter... il pourrait te défendre... On peut toujours tenter.

-Hm... il y a bien chez moi... mais c'est pas bien grand je préviens. Et j'ai du boulot aussi à faire pour manger... donc ya des moments où tu seras seul... enfin si ça te dérange pas. Je dois quand même gagner ma croûte moi...

On sait jamais... il pourrait être pratique et utile et...Yev' t'es complètement inconsciente. Tu veux amener chez toi un robot sans doute de la police wanaise, chez toi... T'as fini par complètement perdre la tête au final...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Sen

Mécanique détraquée

avatar


Origine : Wan
Localisation : Din - Tai
Occupation : Espion de Tai et jouet du Seigneur El
Arme(s) : Je suis une arme ^__^
Fiche : Utilité d'une machine
Messages : 299

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Dim 5 Mai - 19:11

La jeune femme sembla hésité, réfléchir. Bastian attendait. Elle fini par dire qu'il y avait bien chez elle, mais ce n'est pas bien grand et elle n'est pas toujours chez elle, parce qu'elle doit travailler pour manger. Elle lui demande si ça ne le dérange pas. Elle lui demande donc son avis? Ce genre de situation était rare. D'ordinaire, on donne des ordres à un robot, on ne lui demande pas son avis. Bastian avait oublié qu'autrefois, le seigneur El lui demandait aussi de prendre des initiatives pour l'amuser. Mais ces initiatives étaient minutieusement programmées en fonction des informations dont disposait Bastian sur celui pour qui il avait été spécialement conçu.

- Ca ne me dérange pas. Je ne prendrais pas beaucoup de place.

En effet, Bastian étant une machine, il pouvait rester immobile des heures durant. Il ne serait jamais assaillit par d'éventuelles crampes. Il ne lui viendrait pas à l'idée de se plaindre pour un oui ou pour un non, pour un rien... Il aurait éventuellement besoin d'être rechargé, mais à ce moment-là il retournerait à Tai. En attendant, il avait le feu vert. Il pouvait aller n'importe où, simplement y enregistrer des informations. Ainsi Tai pourrait éventuellement savoir si parmi les personnes que rencontrerait Bastian, certaines étaient susceptibles de devenir des alliés précieux ou au contraire s'il fallait s'en méfier comme de la peste.

Bastian se tourna rapidement et attrapa un individu qui avait grossièrement tenté de l'attaquer par derrière. Le robot saisit l'homme par le cou et serra sans retenue. L'assaillant perdit connaissance. Bastian le lâcha sans vérifier s'il était mort ou pas: il était hors d'état de nuire dans l'immédiat. C'était la seule chose qui comptait.

- Quiconque m'attaquera "devra être mis hors d'état de nuire". C'est ce qui est inscrit dans mon programme. Décréta Bastian le plus simplement du monde avant de reporter son attention sur la jeune femme. C'est loin "chez toi"?

Mais Bastian ne songeait pas au fait qu'après avoir assister à cette scène elle puisse réitérer son offre. Après tout, la machine pouvait bien dysfonctionner et s'en prendre à elle ou simplement attirer des gens mal intentionné qui les aurait surpris et suivit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevahn Solossim


avatar


Féminin Origine : Din
Localisation : Vous me trouverez si vous en avez besoin
Occupation : Prostituée
Opinion politique : J'aimerais monter à Wan... après être pour ou contre...
Arme(s) : des aiguilles empoisonnées
Fiche : Et c'est comme ça
Messages : 104

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Lun 6 Mai - 18:15

Bon c'était déjà pas mal il dit qu'il prend pas de place. Et puis c'est vrai qu'il est pas bien épais... bon toujours un peu plus que les crèves la faim ici hein. Mais c'est sûr qu'il prendra pas de place... Et puis il doit pas manger ni boire, juste se mettre en veille pour se eum... se « reposer » ou je sais pas quoi. Donc oui c'est sûr c'est pas la compagnie qui va vraiment gèner. Et voilà qu'au moment tout pile où je m'en vais rentrer chez moi en ramenant monsieur robot il prend un type à la gorge, sert, le laisse tomber comme un rat mort et reprend sa petite vie comme si de rien n'était.
Alors je veux bien concéder que els robots n'ont pas d'état d'âme... pas d'âme du tout d'ailleurs. Qu'ils ont des protocoles tout ça. Mais c'est relativement rafraîchissant de le voir se débarrasser comme ça de quelqu'un et dire « c'est bon il fera plus te mal. On va chez toi ? ». C'est même limite assez flippant... au final...

Je crois même que ça doit se voir à mes yeux graaands ouverts et mon regard un peu fixe. Alors faut pas me prendre pour la gentille petite fille choquée. Des gens, j'en ai tué moi-même hein, c'est pas le problème. La mort est jamais un problème. Mais c'est de voir le côté froid et mécanique de la chose qui est un peu perturbant... Dans l'absolu... si c'est un autre c'est pas grave. Mais faut juste imaginer une seconde que il ait un programme qui bug, un truc défaillant, un circuit qui surchauffe un fil qui fond... et qu'il s'en prend à moi genre... pendant que je lui parle, ou que je me fais à manger, ou que je dors ou n'importe quand ! Ca... laisse songeur. Et pendant un moment je ne lui répond pas. Je suis humaine il me faut le temps d'assimiler et de réfléchir moi... Peser le pour et le contre un peu objectivement et...


-C'est eum... Du côté du cimetière des trains... c'est... pas tellement loin je... viens...

Oui c'est brouillon, c'est bafouillé, c'est pas rassuré surtout. Je suis humaine et j'ai mes peurs d'humaines. J'ai pas envie de mourir. Mais l'un dans l'autre il peut me protéger si jamais on s'en prend à moi je suppose. Et c'est donnant donnant, en restant chez moi il risque pas de tomber sur un gars qui va le démonter et le revendre morceau par morceau, c'est un bon deal je trouve moi... Et puis si c'en est pas un... tant pis. Les dés sont jetés, on verra comment ça se passe par la suite.
Je commence à partir vers mon petit chez moi, je suis pas tellement rassurée avec le gars qui vient d'attaquer, même si c'était pas moi. J'aime bien être en sécurité, et puis il faut que je trouve à manger et que j'aille bosser de toute façon...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Sen

Mécanique détraquée

avatar


Origine : Wan
Localisation : Din - Tai
Occupation : Espion de Tai et jouet du Seigneur El
Arme(s) : Je suis une arme ^__^
Fiche : Utilité d'une machine
Messages : 299

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Mar 7 Mai - 7:09

Bastian reconnu cette expression qu'il avait vu si souvent s'afficher sur le visage de ces victimes sur celui de la jeune femme: la peur. Les mots qu'elle prononça semblaient avoir du mal à s'extirper de sa bouche. Elle ouvre la marche, désigne le chemin. Bastian suit. Elle a précisé que c'était du côté du cimetière des trains. La machine a enregistrer l'information.

- Tu as peur?

Bastian reconnait la peur. Il ne s'imagine pourtant pas que c'est lui qui aura provoqué ce sentiment chez la jeune femme. Autrefois, il savait comment s'y prendre pour inspirer la peur. Aujourd'hui, il ne savait plus comment faire, même s'il pouvait toujours l'inspirer, ce n'était pas contrôlé.

- Ton teint est livide, tes yeux grands ouverts, ta voix tremble, tu cherches tes mots, ton pas se presse et ton souffle s'accélère. C'est la peur, n'est-ce pas?

Un sourire mécanique. Bastian semble ravi de mettre en pratique ce savoir qu'il a acquis. Il se questionne toutefois:

- Où ai-je appris cela? Je ne sais pas, plus...

Bastian est un robot, mais il se questionne. C'est lié à ses programmes. Pourtant, ça lui donne l'air humain. Il sait qu'il est un robot. Il sait aussi qu'il a une apparence humaine et que pour bien réaliser ce pourquoi il a été conçu, il doit se rapprocher au maximum des humains. Connaitre leur façon de penser, définir leurs émotions et pouvoir les reproduire. Pourquoi l'Homme a-t-il conçu une machine dans le but qu'elle ressemble en tout point à un humain? Que cherche-t-il a atteindre? Quel intérêt alors qu'il a pourtant la capacité de procréer naturellement? Sans doute était-ce lié à cette capacité de contrôle? On peut contrôler un robot à sa guise pour peu qu'on sache comment l'utiliser. Il suffit de lui ajouter ou de lui retirer des programmes à souhait. Mais cela reste impossible à faire avec un autre être humain doté d'une volonté propre. Bastian peut donner l'impression d'être doter d'une volonté propre, mais ce ne sera jamais qu'une volonté artificielle bien intégrée par son créateur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevahn Solossim


avatar


Féminin Origine : Din
Localisation : Vous me trouverez si vous en avez besoin
Occupation : Prostituée
Opinion politique : J'aimerais monter à Wan... après être pour ou contre...
Arme(s) : des aiguilles empoisonnées
Fiche : Et c'est comme ça
Messages : 104

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Mar 7 Mai - 10:44

Il était vraiment flippant des fois.. vraiment vraiment. Ou j'ai peur... c'est normal... Non. Enfin lui ne la ressent pas, mais on dirait tellement... mais non. Et avec ça il sourit... de toutes ses dents. Bon on s'arrête on respire. On reste calme... Yevahn, tu as connu pire. Tu sais pas encore bien quoi mais tu as connu pire.

-Oui c'est de la peur. Parce que tu es effrayant. Ons 'attend d'un humain qu'il ressente quelque chose quand il tue quelqu'un. Joie, peur, peine, inquiétude, peu importe mais quelque chose. Toi tu es mécanique, tu fais ça... froidement. Tu ne ressens rien, ça doit être dans tes programmes. Et ça me rassure pas tellement. Qui sait si un jour t'as un programme qui va pas dysfonctionner et tu vas te mettre à me tuer dans mon sommeil ? Donc c'est inquiétant. D'autant plus que tu as une apparence pas mal humaine... Viens on continue...

Où j'ai appris, ça ? Où j'ai appris, ça ? Chez tes chers concepteurs Wanais sans absolument aucun doute. Mon idée de robot policier se tient, prévu pour tuer, chasser les Dinois et les voleurs tout ça... les gens qu'ont pas de puce... c'est bien Yev' rassure toi en disant que c'est un tueur de Dinois, c'est vrai ça va beaucoup aider. Pfff t'es foutue ma pauv' fille tu fais que des conneries. Qui sait si il va pas réduire ton petit chez toi en cendres quand tu seras au boulot hm ? T'es mal barrée...
Mais bon j'ai jamais été dans une super situation de toute façon, et un chien de garde mécanique, c'est pas mal pour le moment. Il est aussi effrayant qu'il peut se rendre utile donc bon... tant qu'il me tue pas je le garde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Sen

Mécanique détraquée

avatar


Origine : Wan
Localisation : Din - Tai
Occupation : Espion de Tai et jouet du Seigneur El
Arme(s) : Je suis une arme ^__^
Fiche : Utilité d'une machine
Messages : 299

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Mar 7 Mai - 13:10

Elle répond qu'elle a peur. Parce qu'il tue froidement, qu'il doit d'ailleurs avoir été conçu pour ça. Elle continue: elle a peur qu'il la tue pendant son sommeil, ça ne la rassure pas. Les humains quand ils tuent ressentent quelque chose. Ca peut-être de la joie, de la peur, de l'inquiétude. La peur et l'inquiétude, Bastian sait à peu près ce que c'est. Mais qu'en est-il de la joie? Bastian semble s'adonner à des recherches plus poussée dans ses programmes. En attendant, elle continue d'avancer.

- Protéger. Finit-il par dire au bout d'un moment. J'ai été conçu pour protéger.

Il ne savait pas ce qu'il devait protéger. Etait-ce un objet, une personne, un concept, une ville ou tout autre chose? Bastian pousse la recherche plus loin, infructueusement. Il ne revient pas sur ce qu'il devait protéger. En revanche, il sait une chose:

- Pour protéger, il faut parfois sacrifier quelque chose.

Les hommes sacrifiaient parfois leur humanité dans le but de protéger quelque chose. Que ce soit leur maison, leur vie, leur famille, leur valeurs. Bastian ne sacrifiait rien qui lui était propre. Il sacrifiait la vie d'autres gens qui s'en prenaient à ce qu'il devait protéger. Ni plus ni moins. Ici, il protégeait simplement son existence. Mais il n'avait pas été conçu pour protéger son unique existence, il le savait implicitement.

S'il avait été humain ou si cela avait été inscrit dans ses programmes, Bastian aurait rassuré son hôte. Mais il était incapable de cela. Et si elle ne lui donnait pas l'ordre de la protéger en échange de son hébergement, Bastian pourrait fort bien la laisser mourir dans sa mécanique indifférence. Toutefois, il n'était pas non plus exclu que son programme qui lui permettait de prendre des initiatives dans une certaine mesure lui permette de la protéger sans qu'elle ait à le demander, dans le simple but de répondre lui-même à sa propre sécurité.

- Décris-moi la joie. Demande-t-il finalement, se rappelant qu'elle avait cité ce terme.

Bastian ne sait pas faire preuve d'empathie. Il ne sait pas s'imaginer à la place de l'autre. Peut-être son interlocutrice en avait-elle assez de lui définir tout ces termes. Mais Bastian n'en avait cure. Il voulait simplement savoir, comprendre, analyser et ainsi élargir son champ de possibilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevahn Solossim


avatar


Féminin Origine : Din
Localisation : Vous me trouverez si vous en avez besoin
Occupation : Prostituée
Opinion politique : J'aimerais monter à Wan... après être pour ou contre...
Arme(s) : des aiguilles empoisonnées
Fiche : Et c'est comme ça
Messages : 104

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Ven 10 Mai - 8:32

Vraiment déstabilisant mais... il fallait bien s'habituer à tout non ? Enfin on pouvait s'habituer à tout... douleur, amour, privations, tout... Et lui... lui il était pas plus horrible que d'autres. Juste déstabilisant, avec son humanité si froide, si détachée de tout, si inquiétante. Comme ces gens qui ne ressentent rien. C'est un peu ça au final. Un robot, c'est un humain qui ne ressent rien. Il a une apparence humaine, il pense, il se pose des questions, mais aucun sentiment. Il fait ce qui doit être fait pour se protéger, peut-être pour protéger les autres, un autre... je sais pas. Il vient de Wan et vu sa conception il devait bien servir la haute société. El en personne peut-être. Et vu que El est en bas maintenant... bin il est au rebus parce qu'il est inutile... Comme tous les Dinois... je souris un peu. C'est sympa au final, je serais un peu moins seule chez moi. Et pas un de ces gros porcs qui me paient... nan un gars à qui parler... Et il est curieux avec ça.

-La joie ? Hm la joie eum... C'est... tu sais on connaît pas bien ça nous ici. C'est... quand tue s très content. Par exemple quand tu passes du temps avec des gens que tu aimes, que tu as trouvé quelque chose d'intéressant. Ca te fait du bien, dans la tête, dans le corps aussi. Tu te sens bien et tu vois les choses sous un meilleur angle, plus positif.

Ca fait longtemps moi que j'ai pas été joyeuse, je l'étais quand Flight était là... depuis qu'il est partit c'est plus la même chose. C'est plus difficile de sourire, de voir la vie en rose, ou en une tout autre couleur qu'importe. Là pour le moment c'est juste lugubre... Mais bon, il est partit... il reviendra sans doute pas me chercher. Et s'il est à Wan...bin il a autre chose à faire que penser à moi en ce moment...
Et voilà je commence à déprimer à penser à lui... Il me manque. Va sans doute examiner tout ce qui passe sur mon visage monsieur robot, et me demander c'est quoi la tristesse... bin c'est l'inverse de la joie. Quand tu vois tout en noir et que t'arrives pas à sourire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Sen

Mécanique détraquée

avatar


Origine : Wan
Localisation : Din - Tai
Occupation : Espion de Tai et jouet du Seigneur El
Arme(s) : Je suis une arme ^__^
Fiche : Utilité d'une machine
Messages : 299

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Dim 12 Mai - 8:20

La jeune femme lui décrit la joie. Elle donne des synonymes et des antonymes. Bastian sauvegarde ces nouvelles données. Elle cite la tristesse. Elle parle d'aimer. Elle parle du bien que ça fait d'être joyeux. Bastian enregistre. Tente de comprendre mais en vain. C'est au-dessus de lui. Au-dessus de ses capacités techniquement limitées.

- Je ne comprends pas.


Il retient néanmoins les informations. Il saura sans doute apprendre à distinguer la joie au fil des expériences. Bastian avait un sens de l'observation et d'analyse poussé. Cela lui sera utile dans cet apprentissage. L'étrange mécanique avait pourtant appris à reconnaitre la joie autrefois. Seulement celle qu'éprouvait la personne pour qui il avait été spécialement conçu. Il savait quoi faire pour la satisfaire, pour voir un sourire apparaitre sur son visage. Mais il n'avait plus accès à ces données-là. Comme d'autres, elles avaient été supprimées ou endommagées.

- Les humains sont vraiment fascinants.

Bastian esquisse un sourire, il arrête la jeune femme dans son avancée, prend la tête de la jeune femme entre ses mains glaciales.

- Si je regarde à l'intérieur de ta tête, est-ce que je pourrais y trouver ce qui fait du bien en éprouvant de la joie?

Il n'a pas l'intention de lui faire du mal. Simplement, il ne s'aperçoit pas que son geste est inconvenant et pourrait donner l'impression d'une menace. Il a simplement pris cette explication au premier degré. Quand on ressent de la joie, on se sent bien dans sa tête et dans son corps. Si c'est dans la tête, peut-être qu'en ouvrant simplement la boite crânienne comme une boite de conserve il pourrait y voir la joie et le bien qu'elle procurait. Après, il suffirait de refermer ce qui avait été ouvert.

- M'autorises-tu à regarder?


Il demande cela le plus naturellement du monde. Ou tout du moins aussi naturellement qu'une machine peut le faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevahn Solossim


avatar


Féminin Origine : Din
Localisation : Vous me trouverez si vous en avez besoin
Occupation : Prostituée
Opinion politique : J'aimerais monter à Wan... après être pour ou contre...
Arme(s) : des aiguilles empoisonnées
Fiche : Et c'est comme ça
Messages : 104

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Lun 13 Mai - 17:34

Il... parle de quoi ? Il a les mains froide.. j'en frissonne. Je comprends pas... il commence à me faire peur. Il entend quoi par « regarder dedans » ? Comme... une image thermique ou radio ou... quelque chose comme ça ? Je met mes mains sur ses poignets pour les retirer de ma tête. Il me fait peur... j'ai pas souvent peur mais là... chui vraiment pas rassurée.

-J... non... c'était... une image... il doit se passer un truc dans la tête mais... je veux pas que tu regardes c... Ca... fait du bien tu... te sens bien je sais pas t'expliquer... enlève tes mains...

Et voilà Yevahn tu ressembles à une petite fille apeurée avec ta voix qui tremble et que tu cherches tes mots. C'est pathétique. Et t'as survécu 27ans ? On se demande comment, surtout sans Flight. Rhaaa c'que j'aime pas être dans cet état mais il est vraiment flippant là. Et voilà je sais pas si je veux encore le ramener chez moi. Il va peut-être décider de regarder quand même... quand je pourrais pas dire non. Quand je dormirais ou... ou alors m'assommer et regarder et... Merde ! Voilà ! J'en ai marre, ya pas UNE foutue personne qui soit saine d'esprit dans cette poubelle de ville ?! Non ? Il faut en plus qu'on se récupère les gens barrés de Wan ?

Je peux pas juste vivre ma vie normalement ? J'ai rien demandé moi. J'ai pas demandé à être abandonnée, ni à me retrouver avec les mômes des rues, ni à faire le tapin, ni à être toute seule maintenant. Il avait l'air gentil... j'voulais juste quelqu'un pour me tenir compagnie moi... Pour pas être seule. J'ai jamais aimé être seule. C'était... bien avant.
Et voilà que je sens des larmes sur mes joues. C'est pas moi ça, j'aime pas pleurer... Et c'est à cause de quoi cette fois ? La peur ? La tristesse ? Il va encore demander pourquoi je pleure, et si il peut regarder, et comment ça fonctionne et d'où ça vient. J'en sais rien moi... j'ai pas fait des grandes études moi... je suis juste une pauv' fille des rues qu'à du mal à s'en sortir seule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Sen

Mécanique détraquée

avatar


Origine : Wan
Localisation : Din - Tai
Occupation : Espion de Tai et jouet du Seigneur El
Arme(s) : Je suis une arme ^__^
Fiche : Utilité d'une machine
Messages : 299

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Mar 14 Mai - 8:49

Bastian observe la réaction de la jeune femme sans sourciller. Il ne comprends rien. Elle pose ses mains sur ses poignets pour le repousser en lui demandant de la lâcher. Bastian s'exécute. Il observe. Les larmes, le tremblement qui secoue la jeune femme, ses reniflements. Elle ne sait pas expliquer mais elle ne veut pas qu'il regarde. Bastian acquiesce.

- D'accord. Je ne regarderais pas à l'intérieur de ta tête et je ne te toucherais plus. Déclare-t-il.

Il s'y tiendra. Il sait obéir quand on le lui demande. Il n'obéit pas à n'importe qui. Il n'obéira pas à quelqu'un qui aura attenté à son existence. De toute façon, ceux-là auront eu vite fait d'être mis hors d'état de nuire. Dans ce cas-ci, les nouveaux maîtres de Bastian lui avaient laissé le champ libre dans une certaine mesure. Nul doute qu'ils surveillaient discrètement leur nouvelle et précieuse trouvaille qui devait leur servir pour recueillir toutes sortes d'informations qu'ils trieraient en temps voulu.

- Est-ce que je dois m'excuser? Demande alors la machine qui après une rapide recherche sur le réseau découvre que des larmes causées par une attitude déplacée doivent être suivies d'excuses.

Finalement, Bastian n'est pas si différent qu'un petit enfant qui apprend les règles de bonnes conduites. Evidemment, il est parfois un peu extrême dans ses propos et le fait de savoir qu'il est une machine conçue par les Wanais pour d'obscures raisons fait qu'on rit moi des paroles qu'il peut proférer, mais le bien et le mal lui sont étranger et ne le concerne pas. Il fait ce qu'il a à faire et c'est tout. Dès lors, c'est à ceux qui le contrôle que revient la responsabilité du bien et du mal. Pourtant, Bastian voulait s'excuser. Il ne semblait pas vouloir faire spécialement le mal. Essayait-il de faire le bien? Il avait une vague notion de ce qui était bien ou mal. Une notion tout à fait particulière dont il avait gardé quelques fragments dans sa mémoire.

- Si la personne que je dois protéger sourit: c'est bien. Si la personne que je dois protéger pleure: c'est mal.

Yevahn n'était pas la personne qu'il devait protéger initialement. Mais il semblait qu'il avait décidé de s'incomber de cette tâche. Temporairement. Le temps de voir. Le temps d'apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevahn Solossim


avatar


Féminin Origine : Din
Localisation : Vous me trouverez si vous en avez besoin
Occupation : Prostituée
Opinion politique : J'aimerais monter à Wan... après être pour ou contre...
Arme(s) : des aiguilles empoisonnées
Fiche : Et c'est comme ça
Messages : 104

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Mar 14 Mai - 17:09

Je comprends rien à ce qu'il dit... Il m'a lâchée... et moi je baisse les épaules et la tête. J'en ai marre. Il me demande s'il me doit des excuses... j'aime pas le protocole des robots. Trop lisse, trop parfait, trop policé. Ca me fait froid dans le dos. J'essuie mes larmes d'un revers de main. J'aurais besoin... juste une fois, que quelqu'un me prenne dans ses bras pour me rassurer, même juste quelques secondes, rien de très important... Mais non... Non tu peux compter que sur toi Yevahn... Ya personne gentil comme ça à Din... Plus personne... et puis il part sur la « personne qu'il doit protéger ». Bin c'est pas moi cette personne... il me doit rien. Rien du tout...

-T'as pas à t'excuser... toute façon les excuses... c'est quelque chose qui doit être sincère, pas artificiel... Vient...

Je lui prend la main, comme ça j'ai l'impression d'avoir quelqu'un avec moi. J'ai envie de rentrer à la maison, de me cacher sous ma couverture et de dormir... cent ans... peut-être même plus... le temps qu'il faudra pour tout oublier et que Din soit... détruite ou assimilée par la terre, purifiée, ou que Wan décide de faire quelque chose pour nous. Je sais, c'est des rêves de gamine qui font mal au cœur quand on les fait... mais il me reste plus trop que ça au final.
J'entraine le robot à travers les rues, ya pas grand monde. Ya plus tellement de monde de toute façon, tous le monde se cache depuis que Wan est tombée et qu'on a eu des soldats dans les rues... enfin aux abords de la cité. Et puis elle est repartie... tant mieux, ou tant pis, c'est pareil au final...


-Dis... tu sais si tu as un nom ? Pas un numéro de série hein, un prénom, une façon que j'aurais de pouvoir t'appeler sans dire « hey ho le robot ».

Je sais pas pourquoi je veux tellement l'humaniser moi cette machine. En plus ça se voit que c'est une machine, il a des circuits et des câbles à l'air, un de ses yeux c'est juste une petite lumière rouge... Mais moi j'ai besoin de quelqu'un à qui j'ai l'impression de parler au moins. Pour pas être seule. Et pas finir folle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Sen

Mécanique détraquée

avatar


Origine : Wan
Localisation : Din - Tai
Occupation : Espion de Tai et jouet du Seigneur El
Arme(s) : Je suis une arme ^__^
Fiche : Utilité d'une machine
Messages : 299

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Mer 15 Mai - 8:12

Il n'a pas à s'excuser. Elle précise que les excuses doivent être sincères et pas artificielles. Comment être sincère lorsqu'on est soi-même une intelligence artificielle? Bastian ne pourra jamais que feindre la sincérité. "Vient" lui dit-elle. Bastian suit. Elle prend sa main. Bastian regarde la main de la jeune femme qui tient la sienne. Il n'éprouve rien. Il mémorise seulement. Il ne sait pas pourquoi elle lui prend la main. Cela a-t-il une signification particulière? Dans quel contexte cela se fait-il? Bastian ne comprenait pas. Il faudra qu'il se renseigne.

En lui demandant s'il a un nom, elle interrompt le silence jusque-là ponctué du bruit de leur pas dégageant quelques obstacles qui prenaient la forme de boites de conserves et autres déchets parfois indéfinissables. Le robot avait pu conserver le nom qui lui avait été attribuer par ses créateurs et par le maître pour qui il avait été conçu.

- Bastian Sen. SEN=53N. Je suis une pièce unique.

Une pièce unique conçue spécialement pour une seule personne et qu'on a préféré ne pas commercialiser. Une pièce unique aujourd'hui depuis longtemps dépassée et que ses créateurs ont longtemps souhaités voir en bas plutôt qu'aux côtés de celui qu'il avait pour mission de protéger.
En fin de compte, ils avaient obtenus ce qu'ils souhaitaient. Bastian sourit. Il est convenable de sourire lorsqu'on se présente. De même qu'il n'est pas inconvenant de retourner la question à son interlocuteur:

- Et toi, quel est ton nom?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevahn Solossim


avatar


Féminin Origine : Din
Localisation : Vous me trouverez si vous en avez besoin
Occupation : Prostituée
Opinion politique : J'aimerais monter à Wan... après être pour ou contre...
Arme(s) : des aiguilles empoisonnées
Fiche : Et c'est comme ça
Messages : 104

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Mer 15 Mai - 10:41

Je ne vais retenir que Bastian... je répète le nom en chuchotant pour m'en rappeler. C'est joli comme prénom, du moins j'aime bien. Je souris un peu. Comme ça je... me sens un peu moins seule. Il a l'air un peu plus humain. J'aime bien. Que ça soit une pièce unique ou quoi, je m'en fiche. Il est là, c'est le seul à être là, alors ça me va parfaitement moi.

-Moi ? Je m'appelle Yevahn. On arrive bientôt chez moi... Je t'ai dit hein c'est pas bien grand, mais ça permet de bien vivre quand même.

« Bien » c'est un grand mot, mais par rapport à d'autres dinois qui ont que le dessous de Wan pour toit... oui je trouve ça pas mal ma condition. Et puis je dois avoir encore quelques réserves à manger. Ca serait déjà pas mal.

-Dit tu as... besoin d'entretien ? Ou de quelque chose ?

Hm la dernière fois que je pose ce genre de question ! J'aime pas ces questions qui le ramènent à son état de robot. Et au final... je préfère le voir comme un humain. Je préfère. Et puis je suis plus à ça prêt hein. Donc oui parce que... je doute qu'il mange de la nourriture organique, qu'il dorme qu'il ait les mêmes besoins qu'un humain quand même... J'aimerais bien remarque. Ca serait plus compliqué pour moi, mais ça voudrait dire que je vis avec quelqu'un. Donc l'un dans l'autre ça serait bien. On verra de toute façon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Sen

Mécanique détraquée

avatar


Origine : Wan
Localisation : Din - Tai
Occupation : Espion de Tai et jouet du Seigneur El
Arme(s) : Je suis une arme ^__^
Fiche : Utilité d'une machine
Messages : 299

MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   Mer 15 Mai - 18:37

Bastian enregistre Yevahn. Il ne fait aucun commentaire. Il est incapable de juger si un prénom et joli ou non. En revanche, il peut spontanément exprimer que le ciel est beau ou que les fleurs sont jolies. De même qu'il peut dire que les sucreries sont délicieuses et qu'il les aime bien. Sans doute un bug lors de sa conception puisque malgré les mises à jour et les formatages, rien n'y a jamais fait.
Mais peu importe, c'est comme ça. Yevahn rappelle que ce n'est pas très grand chez elle. Bastian assure qu'il ne prendra que peu de place. Elle lui demande s'il a besoin d'entretien ou de quelque chose du genre.

- Je dois recharger mes batteries pour ne pas m'éteindre. Une prise électrique suffira.

Il sourit. Ajoute qu'il ne veut surtout pas s'éteindre car il a encore plein de choses à apprendre et qu'il doit toujours retrouver la personne qu'il doit protéger. Telle est la raison de son existence. Il fonctionnerait et maintiendrait ses circuits en état autant de temps qu'il le faudra pour mener à bien cette mission importante. Cette mission qui était la raison même de son existence.

- Yevahn? Pourquoi me tiens-tu par la main? Les mères font parfois cela: elles tiennent leur enfant par la main. Mais tu n'es pas ma mère et je ne suis pas ton enfant. Pourquoi les êtres humains se tiennent-ils par la main?

Il n'avait plus suffisamment de données pour comprendre ce mécanisme humain. Finalement, les humains avaient des langages et des codes comme les robots même si ceux-ci fonctionnaient d'une manière diamétralement opposée. Un sourire se dessine sur le visage de la machine:

- Je veux apprendre plein de choses grâce à toi, Yevahn.

Il prononce son nom avec douceur. Une douceur artificielle et programmée. Mais une douceur quand même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Renaissance - Mission - Perte   

Revenir en haut Aller en bas
 

Renaissance - Mission - Perte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Roulotte et perte de chevaux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wan~Din :: Din :: La base des câbles-