Wan, la ville du ciel...Din, la ville de la terre... Quel camp choisirez-vous?

Partagez | 
 

 [Texte] Le vieux ventriloque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bastian Sen

Mécanique détraquée

avatar


Origine : Wan
Localisation : Din - Tai
Occupation : Espion de Tai et jouet du Seigneur El
Arme(s) : Je suis une arme ^__^
Fiche : Utilité d'une machine
Messages : 299

MessageSujet: [Texte] Le vieux ventriloque   Mer 14 Sep - 20:09

Un soir, avant son entrée en scène, le directeur du théâtre dit au vieux ventriloque :

« C’est votre dernière représentation. Je vais programmer un spectacle de magie à la place. Il faut bien que je vive moi aussi… »

Le ventriloque encaissa l’annonce, puis entra en scène et commença son numéro, accompagné de sa fidèle marionnette.

Sachant qu'il ne jouerait peut-être jamais plus en public, il s’appliqua au mieux et mit tout son cœur dans son spectacle.

Mais au bout de quelques minutes seulement, un petit garçon aux yeux bleus éleva la voix :

« Mais c’est pas un vrai ventriloque on voit ses lèvres bouger ! »

Sa mère lui dit de se taire immédiatement, mais le petit garçon aux yeux bleus réitéra :

« Mais c’est nul, même moi je peux le faire ! »

Le vieux ventriloque essaya de faire abstraction de ces remarques, mais il commença à perdre ses mots et ses moyens.

Les spectateurs commencèrent à parler entre eux, et certains se levèrent pour sortir.

Le ventriloque finit tout de même son spectacle, essayant de garder sa dignité jusqu’au bout.

Lorsqu’il eut terminé, le théâtre était vide, seul le directeur se tenait debout au fond de la salle, le regardant avec compassion.

***

Le vieux ventriloque regroupa pour la dernière fois ses affaires dans sa petite loge.

Lorsque son regard tomba sur sa marionnette, il ne put contenir son désespoir et la jeta de toutes ses forces sur le sol, la brisant ainsi en deux.

Regrettant immédiatement son geste, il se précipita pour ramasser les deux morceaux gisant sur le sol.

Alors qu’il essayait de les emboîter de nouveau, un bruit se fit entendre derrière lui.

Il se retourna et aperçut le petit garçon aux yeux bleus qui se moquait de son malheur.

Le vieux ventriloque le dévisagea tout en serrant fermement sa marionnette cassée entre ses mains.

***

Quelque temps plus tard, toute la ville se mit à parler du plus extraordinaire numéro de ventriloquie jamais vu, réalisé par Pablo Le Ventriloque.

Lors des nombreuses représentations que fit le vieux ventriloque, tous les spectateurs furent fascinés par sa marionnette à laquelle il semblait donner vie.

Personne, ne pouvait voir de loin, les yeux bleus terrifiés du petit garçon prisonnier à l’intérieur de la marionnette.

Par Nina (http://lescontesdenina.com/index.html)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Texte] Le vieux ventriloque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un texte admirable
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» Texte qui parle d'un scandale autour du colloque de Montreal VRAI OU FAUX!!!
» URGENT! TJS PERSONNE PR 7 beaux vieux minous suite décès, 67
» Haiti-Séisme, un texte touchant et inspirant de Sasaye

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wan~Din :: Hors jeu :: Discussions :: Livres et BD-